Des milliers de manifestants ont pris d’assaut les locaux de la télévision nationale à Bamako. Les militaires en fraction ont fait preuve de retenue. Ils ont reculé sans tiré un coup de feux pour l’instant.

djeliba24