La peur au ventre. Voila ce qui anime la plupart des festivaliers présents à Ségou actuellement avec l’annonce de la lettre du commandant de brigade d’une possible d’infiltration des djiadjistes dans la ville de Ségou . Cette lettre est destinée au procureur de la cité de Balanzan pour alerter l’arrivée éventuelle des djihadistes dans la ville de Segou afin de perturber le festival qui regroupe des milliers de personnes.
Mali24