Ménaka : l’EIGS bientôt à l’offensive ?

En l’espace de quelques jours, plusieurs hauts cadres de l’EIGS ont été capturés et un autre tué dans une même forêt au nord de Ménaka. Comment expliquer cette soudaine concentration de responsables à proximité immédiate d’une zone sous contrôle du groupe rival, le JNIM ? : une action imminente contre le groupe Ansar Dine serait en préparation.

 

C’est assez rare de surprendre, au cours d’une seule opération, autant de chefs d’un groupe plus coutumier à l’éclatement pour conduire ses méfaits. Pourquoi quelques-uns des plus proches adjoints d’Abou Walid Al Saharoui, le chef du groupe terroriste affilié à Daech, s’étaient-ils ainsi rassemblés aux portes de Ménaka ? Dans cette même ville, des voix rapportent d’ailleurs l’arrivée discrète de membres de l’EIGS, notamment dans le quartier dit de l’abattoir, signe du probable changement de posture du groupe, qui abandonnerait l’attitude défensive adoptée ces derniers mois.

Des rumeurs insistantes font état de la volonté du groupe, dirigé par Abou Walid Al Sahraoui, de mener une action d’envergure contre Ansar Dine. L’EIGS envisagerait de profiter des défaites récentes et de la relative désorganisation actuelle du groupe d’Iyad ag Ghali. Après les lourds revers subis par Ansar Dine, notamment à Aguelhok, le moment semblerait en effet opportun pour le groupe Daeshi pour conquérir du terrain en chassant les troupes du JNIM et étendre son emprise au nord de Ménaka.

Si les récentes arrestations vont probablement retarder le déclenchement des actions de l’EIGS, il est fort probable que cela ne signifie pas, au contraire, un abandon des ambitions du groupe. Le déplacement imminent d’une centaine de pick up du MSA-D vers Kidal, en vue de participer la réunion du CSP du 3 juillet prochain, pourrait d’ailleurs laisser une certaine liberté d’action à l’EIGS dans la zone de Ménaka.

Boubacar Samba

@BoubaleSamba

Vous allez aimer lire ces articles

Choguel Maïga à l’Onu -L’arrivée de Wagner confirmé -L’Accord pour la paix dans l’impasse

Mali : à qui le groupe Wagner sera-t-il opposé à la lumière de l’entente russo-malienne ?

Contribution : Les Présidents Modibo KEÏTA et Sékou TOURE vont se remuer dans leurs tombes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct