Malijet.co

« Message à la Nation du Président de la République suite aux attaques terroristes »,

Bissimila Rahamani Rahimi
Mes chers compatriotes
Chères Maliennes chers Maliens

L’attaque de Indelimane, de Boulkessy et Mondoro et toutes celles qui les ont précédées montrent la gravité de la situation que vit notre pays. Nous sommes en guerre. Les seigneurs de guerre du terrorisme international au Sahel continuent leur croisade obscurantiste sanglante avec l’objectif évident de détruire nos institutions, notre pays et nos pays.

Cette attaque terroriste contre nos militaires, m’offre l’occasion d’exprimer au peuple malien, aux familles de nos braves soldats durement éplorées ma profonde compassion et mes condoléances les plus émues.

Pieusement, je m’incline devant leur mémoire et prie pour le repos éternel de leur âme. Aux blessés, civils et militaires, je souhaite prompt rétablissement.

La Nation malienne restera éternellement reconnaissante de leur engagement pour la défense du territoire national et la sécurité des Maliens.

Mes chers compatriotes
Chères Maliennes chers Maliens

Dans de telles circonstances je rends un vibrant hommage aux Forces de défense et de sécurité qui malgré les assauts meurtriers si réguliers sont en faction avec toute la détermination qui est celle de tout bon soldat.

L’intégrité de notre territoire, la protection de notre population, le libre exercice de notre souveraineté demeurent au cœur de nos intérêts vitaux.

Face aux attaques meurtrières récurrentes contre nos emprises, j’ai présidé la Session extraordinaire du Conseil Supérieur de la Défense Nationale et une réunion ad hoc avec la hiérarchie militaire, respectivement le 09 et 30 octobre 2019.

J’ai instruit des mesures fortes ; notamment l’élaboration d’un nouveau concept opérationnel qui donne une part importante à l’offensive, au niveau de relèvement du commandement opérationnel sur le terrain et à l’amélioration des conditions d’engagement de nos hommes.

Je ne cesserai jamais de le rappeler, c’est dans ces moments qu’il est impératif de rendre effective l’union sacrée autour de notre vaillante armée, derrière ces hommes qui ont choisi de nous défendre et de défendre le Mali tout entier, au prix de leur vie.

Le piège à éviter est de ne pas tomber dans la stratégie de l’ennemi qui est de nous opposer les uns aux autres et de saper le moral de nos vaillants combattants.

Plus que jamais j’invite chaque Malienne et chaque Malien à faire preuve de solidarité autour de notre seul et vrai outil de décision nationale que sont nos FAMa.

Cette solidarité est d’autant plus nécessaire que la lutte dans laquelle nous sommes engagés sera de longue haleine et notre résilience sera régulièrement mise à l’épreuve.

Mes chers compatriotes
Chères Maliennes, chers Maliens

Dans ces circonstances particulièrement graves où la stabilité et l’existence de notre pays sont en jeu, notre seule réponse doit être l’UNION NATIONALE, l’UNION SACRÉE autour de notre armée nationale, celle qui veille jour et nuit depuis si longtemps pour que le Mali demeure.

Cette guerre n’est pas une guerre rien que contre le Mali ou le Sahel, elle est mondiale. Dans cet ordre mondial d’insécurité, la mutualisation des efforts et des forces est capitale.

Face aux inquiétudes du présent et aux incertitudes du futur, nous ne cèderons jamais au sentiment d’impuissance qui peut nous conduire à nous habituer à ces décomptes de plus en plus réguliers et proprement insupportables.

Les épreuves du moment nous commandent bien au contraire de saisir l’occasion pour nous mobiliser tous et tous ensemble.

Le sursaut national que j’exhorte de tous mes vœux doit être de mise en tout, partout et par tous.

C’est pourquoi, tout en me félicitant des efforts et des résultats auxquels le Dialogue National Inclusif en cours aura abouti, je lance à nouveau un appel à tous les Maliens.

Il est temps, il est grand temps que l’on sauve notre pays, que la famille malienne se ressoude.

Il est important que tous les Maliens, individuellement et collectivement : partis politiques, société civile, organisations religieuses, mouvements des femmes et des jeunes, Maliens de la diaspora, tous, sans exclusive aucune se retrouvent.

Ma main demeure tendue à tous mes frères et sœurs pour qu’ensemble, pour le Mali, Nous transcendions toutes nos incompréhensions au profit de la seule survie de notre chère patrie. Je remercie tous ceux et toutes celles qui parfois dans un sacrifice et un anonymat complets se battent par tous les moyens à leur disposition pour que ce Dialogue soit celui de l’union et de l’Unité.

Mes chers compatriotes
Chères Maliennes chers Maliens

L’Etat poursuivra avec détermination constante ses devoirs régaliens avec les moyens qui sont les siens certes mais aussi et surtout avec l’accompagnement de tous les fils et de toutes les filles du Mali.

Et dans cet effort de sursaut national, la communauté internationale continuera de nous appuyer.

Rappelons en effet que nous continuons de bénéficier de la solidarité internationale avec la présence de toutes les forces étrangères qui paient souvent un très lourd tribut.

En témoigne la mort, dans des conditions traitresses de l’explosion d’un engin explosif improvisé, lot quotidien des forces armées maliennes, d’un militaire de l’opération Barkhane, le brigadier Ronan POINTEAU.

Je saisis cette occasion pour présenter au peuple français les condoléances émues de la nation malienne toute entière.

C’est aussi l’occasion pour moi de m’incliner devant la mémoire de tous les soldats étrangers tombés sur le sol malien.

La solidarité internationale nous est plus que jamais nécessaire et c’est pourquoi, je demande à ce que nous ne nous trompions pas d’ennemis.

Mes chers compatriotes
Chères Maliennes, chers Maliens

Je voudrais terminer en vous rappelant que notre seul salut réside en Nous-mêmes et dans le bénéfice d’une solidarité effective pour la défense de valeurs communes à l’Humanité.

Le Mali poursuivra ainsi sa marche sereine et résolue vers son seul objectif, un développement soutenable et durable tel qu’attendu par ses laborieuses populations pour être à l’unisson des autres peuples dans leur quête commune de prospérité et de paix.

Vive le Mali !
Vive la République !
Qu’Allah bénisse le Mali !
Je vous remercie.

Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Vous allez aimer lire ces articles

Défense: quelles options pour la force Barkhane au Sahel ?

Libéré au mois de Février dernier en échange du préfet de Tenenkou L’ex-commissaire islamique de Gao, Aliou MahamarTouré, de nouveau capturé par Barkhane

Nouvelle Révélation sur le crash des deux hélicoptères français D’importants chefs terroristes de l’EIGS étaient en conclave dans la zone

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct