Mesures pour consolider la transition : Six dossiers de généraux proposés pour des chancelleries.

La transition malienne avance, tant bien que mal, avec d’énormes défis de pouvoir rassembler toutes les forces vives de la Nation. Une mise en scène bizarre a été déroulée aux yeux des Maliens, elle a abouti à l’enlèvement, la judiciarisation et à la détention de personnalités civiles depuis le 31 Décembre 2020.

Hanté par cette idée prémonitoire, et pour affaiblir toute option qu’une vraie déstabilisation puisse être lancée (chose improbable au regard de la situation du pays) les dossiers de six (6) généraux en chômage auraient été sélectionnés par le vice-président de la transition, Assimi Goita, pour être nommés dans des chancelleries étrangères.
D’après nos sources, des discussions en cours entre Bah N’Daw, président de la transition et les responsables de la junte. Plusieurs généraux ont été nommés et accrédités sous lBK pour minimiser toute tentative de déstabilisation des institutions.
Le but fondamental de ces nominations serait donc d’éloigner du Mali, pendant le reste de la transition, ces six (6) généraux, tous des anciens dignitaires de l’ancien régime d’lBK. Au moment où des officiers d’autres pays sont sur le sol malien, des hommes de rang sont radiés des effectifs de l’armée pour atteinte à l’honneur. L’armée, c’est la discipline certes, mais elle devrait être à tous les niveaux.
Source: Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

RÉFORMES AU MALI : L’ONU appelle à accélérer le processus

Mali: le M5 dénonce le silence des autorités de transition sur les cas de bavures» des forces françaises

SITUATION AU SAHEL : le Niger aussi appelle Bamako à s’assumer

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct