MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD D’ALGER : UNE ÉQUIPE DE L’OBSERVATEUR INDÉPENDANT PREND ATTACHE AVEC LE MINISTRE DE LA RÉCONCILIATION

Le Centre Carter a été sollicité en novembre 2017 pour servir d’observateur indépendant de la mise en œuvre de l’Accord d’Alger. À ce titre il est chargé d’évaluer et de rendre compte de la mise en œuvre des 78 engagements individuels au sein de l’accord, d’identifier les obstacles, de définir les responsabilités et de recommander des mesures. C’est dans le cadre de cette mission que deux membres du centre Carter ont eu des échanges avec le ministre de la réconciliation nationale en fin de semaine dernière à la Cité Administrative.

‘‘L’évolution du processus de paix au Mali et les recommandations du dernier rapport des observateurs indépendants’’.

C’est au tour de ces deux points qu’ont tourné les discussions entre le ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel Major ISMAËL WAGUÉ et les Observateurs Indépendants de la mise en œuvre de l’Accord. Il s’agit notamment du conseiller spécial adjoint M. Jean Ntole Kazadi et de M. John Goodman Jérôme Directeur Adjoint du Département politique du Centre Carter. Depuis qu’elle a commencé ses travaux en janvier 2018, l’équipe d’observateurs indépendants a participé à presque toutes les négociations et activités liées à la mise en œuvre de l’accord; effectué de fréquentes visites dans le nord et le centre du Mali (pour évaluer la situation sur le terrain. L’équipe d’ observateurs indépendants a également participé à plus de 600 réunions (…)

Rassemblé par Mahamane TOURÉ 

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

La question du Sahel au cœur d’une rencontre de haut niveau

Conclusions du sommet du G5 Sahel : des décisions pour la France et non pour le sahel

G5 Sahel : la mise sous chapitre VII ne garantit pas un financement pérenne (Kamissa Camara)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct