Malijet.co

Mise en œuvre de l’Accord: enfin, les FAMa en route pour Kidal

Près de 300 éléments à bord de 2 camions et 32 véhicules légers ont pris le départ hier de Gao pour Kidal, dans le cadre de l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. Ce déploiement intervient après le rendez-vous manqué de ce 1er février, date initialement arrêtée dans le cadre du Plan de redéploiement détaillé des éléments de la nouvelle armée reconstituée à Kidal adopté par la 13e session extraordinaire de la Commission technique de Sécurité (CTS) tenue le 24 janvier 2020, à Bamako. C’est la fin de l’expectance et des scepticismes.

 

e Bataillon des Forces Armées Reconstituées a pris la route hier pour Kidal à 14h 30 environ. Ce lundi 10 février 2020 devant le siège du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC), en présence du Chef d’Etat-Major Général des Armées, le général de Division Abdoulaye COULIBALY, les membres des parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et les partenaires du Mali ont accompagné le contingent désigné pour Kidal.

C’est le général de Division Abdoulaye COULIBALY très enthousiaste qui a ainsi donné à l’Armée malienne reconstituée le départ officiel. Occasion pour lui de saluer l’engagement et la détermination des autorités maliennes, partenaires nationaux et internationaux pour leur volonté sans cesse de redonner au Mali son vivre ensemble et sa paix d’antan. Il a rappelé aux troupes les qualités et les missions d’un Soldat. ‘’Le Chef Suprême des Armées et le peuple malien vous soutiennent et comptent sur vous», a-t-il dit.

Ce nouveau bataillon des Forces Armées reconstituées est composé des militaires de l’Armée régulière, de la CMA et de la Plateforme. Le parcours normal leur permettra d’y être dans 72 heures.

Il faut rappeler que lors de la 13e session extraordinaire de la CTS, le Coordinateur du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) avait rappelé l’importance du redéploiement du Bataillon FAMa à Kidal qui constitue une étape déterminante dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix.

La situation des effectifs à déployer à Kidal se présentait comme suit, lors de la 13e session de la CTS : FAMa : 176 éléments, 0 absent, dont 28 éléments de soutien (Génie, santé, Trans, GATA, et Prévôté) ; CMA : 116 éléments, 47 absents ; Plateforme : 127 éléments, 44 absents ; inclusivité : 9 éléments, 0 absent. Soit un effectif total de 428 éléments, sur lequel 91 éléments formés manquent à l’appel). Des mesures seront prises une fois à Kidal pour compléter les effectifs, apprend-on, en intégrant le respect de la règle du 1/3. C’est-à-dire que chaque partie (Gouvernement, CMA et Plateforme) apporte 1/3 de l’effectif total.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : FAMa Avec INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Urgent: Les FAMa attaquées à Bamba !

ATTAQUE MEURTRIÈRE DANS LES CERCLES DE BANDIAGARA ET BANKASS

Une attaque terroriste fait 23 morts à Bamba (Nord)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct