Sous l’œil impuissant du régime, une partie de la région de Mopti est contrôlée par le terroriste Ahmadou Kouffa. Un homme sans foi ni loi qui dicte ses principes sur les pauvres populations laissées à leur triste sort par un régime insensible. Il prêche, terrorise et endoctrine la population. 

soldat militaire russe combattant fama armee malienne patrouille terroriste islamiste peuhl koufa

En maitre absolu dans presque la totalité de la zone de Mopti et environnant, le terroriste Ahmadou Kouffa dicte sa loi au vu et au su de tout le monde.  Il a diffusé il y a quelques jours un nouvel audio très différent des audios habituels par le style. Il s’agit d’une sorte d’interview. Ça rappelle un peu le format des magazines djihadistes plus globaux. Dans cet audio, Kouffa parle surtout de la région Centre du Mali, des cercles de Youwarou et Tenenkou, il parle de tactique et des cibles de son groupe, ainsi que des tactiques de la France. Très sûr de lui, il dit que l’absence de troupes au sol des Forces Armées Malienne(Famas) et des français est un aveu d’impuissance.

Selon lui la France se cantonne à des survols aériens de la zone. C’est pourquoi les combattants de Kouffa évitent les villages et ne se regroupent pas, pour éviter les bombardements. “Le moment est bien choisi pour Kouffa pour rappel, la force Barkhane a tué 11 militaires maliens otages lors d’un bombardement”

Personne ne peut les repérer. Cependant, Kouffa craint les espions, et les menaces. Il ajoute que les peuls sont solidaires, et que l’armée ne sera pas la bienvenue dans ces zones, elle est considérée comme étrangère.

Il dénonce les personnalités et organisations peules qui prétendent parler au nom de la communauté peulhs. « Ce sont des espions » lance M.Kouffa. Fait-il allusion à l’organisation Peulh ‘’ Tapila Pilaatu’’ et à des personnalités comme : Aly Nouhoum Diallo, Assane Barry, Abdourhamane Niang ou au Général de l’armée de terre, Ismaël Cissé. En tout cas, ce dernier a échappé cette semaine à une tentative d’enlèvement des hommes de Kouffa dans le village de Konza à 9 kilomètres de Konna.

Kouffa a également donné dans l’audio des consignes claires à ses combattants: « restez en brousse, évitez les villages. Et enfin que tout prisonnier sera exécuté ».

En somme, cet audio est très différent. Peu de discours idéologique ou religieux, très porté sur la tactique. On peut se demander quelle est l’intention de Kouffa en diffusant ce message, alors même que des troupes G5 Sahel sont déployées au sol.

Et Kouffa retourne à un message peul, pour les peuls avec un ton différent et dit que la porte au dialogue est définitivement fermée.

Soulignons qu’en plus d’une partie de Mopti sous son dictat, Ahmadou Kouffa contrôle le village de Gogui dans le cercle de Nioro dans la région de Kayes.  Impuissants et abandonnés à leur triste sort, les habitants se sont pliés sous Jama’at Nustra Al Islam wal Muslimin “JNIM”. Et les disciples de Kouffa prêchent dans le village sans être inquiétés. Ils endoctrinent la population comme bon leur semble.

Aliou Touré