Malijet.co

Négociation Iyad et Koufa : le président Macron aurait donné son quitus

Moins d’un mois après la tenue du sommet de Pau, en France, sur la position des Chefs d’Etat du G5 Sahel, les clauses secrètes de cette rencontre commencent à fuiter.

Officiellement, le sommet de Pau a décidé de « concentrer les actions sur le fuseau centre » du G5 Sahel, à savoir les frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina, qui subissent la majorité des attaques et constitue le terrain d’action également de l’Etat islamique au Grand Sahara, groupe identifié comme le plus dangereux.
Aussi, le second pilier de la rencontre a recommandé le renforcement des capacités des armées nationales, le troisième, le partage de renseignements et le quatrième, la restauration de l’autorité de l’Etat à travers la réouverture des écoles et des centres de santé fermés.
Seulement voilà : des clauses secrètes de la rencontre n’ont pas encore été dévoilées.
En effet, selon de sources crédibles, lors du huis clos avec le Chef d’Etat français, ses homologues du G5 Sahel sont parvenus à lui faire accepter le principe de négocier avec les chefs jihadistes maliens que sont Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa. Selon nos sources, c’est ce qui expliquerait la sortie médiatique de l’ancien président de la transition, Pr Dioncounda Traoré. Lequel avait annoncé la nécessité de négocier avec ces chefs islamistes. Même si, par la suite, le ministre des Affaires étrangères du Mali a tenté de brouiller les pistes en expliquant que ce n’est pas la position du Mali. Ce qui est sûr, il n’a pas de fumée sans feu. Comment comprendre que Pr Dioncounda Traoré fasse une telle déclaration, sans l’aval du président de la République, dont le Haut représentant pour la gestion de la crise du centre ?
Youssouf Diallo

Source : Zaharainfos.com

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité à Bamako : le Directeur régional de la police du District fait le point

Pourquoi l’opinion publique malienne a une vision négative de l’opération Barkhane

Notre sécurité : Les FAMa arrêtent 16 suspects à Diabaly !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct