Niger : 5 civils tués de Molia près de la frontière avec le Mali

Cinq civils dont un enseignant ont été tués le jeudi 6 février 2020 dans une attaque terroriste dans le village de Molia, dans l’ouest du Niger.

C’est aux environs de 10H30 (heure locale) que quatre assaillants armés circulant à bord de motos, ont ouvert le feu sur un groupe d’ouvriers travaillant sur un chantier de construction dans le village, tuant trois et blessant gravement un quatrième qui a succombé plus tard au centre de santé, a précisé la source.

Dans leur fuite, les mêmes assaillants ont rencontré des villageois à bord d’une charrette parmi lesquels un enseignant qu’ils ont isolé avant de l’abattre. « L’enseignant les aurait reconnus », selon la télévision nigérienne, citant certaines sources.

 

La partie nord du Mali abrite depuis près de six ans plusieurs groupes terroristes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ansar Dine et d’autres mouvements islamistes, ainsi que des narcotrafiquants qui mènent des attaques meurtrières de part et d’autre de la frontière commune au deux pays, longue de plus de 800 km.

 

C’est dans cette zone que le Niger a perdu en un mois 160 soldats dans deux attaques terroristes dont celle contre le poste militaire avancé de Chinagodar, le 9 janvier dernier, causant la mort de 89 de ses militaires, le bilan le plus lourd que le Niger ait connu depuis l’arrivée des djihadistes dans le Sahel.

Source: yeclo

Vous allez aimer lire ces articles

Levée des sanctions contre : « Des zones grises » persistent sur le poste d’Assimi Goïta, selon Muhammadu Buhari

Levée des sanctions contre le Mali: “encore des zones grises”, selon le Président nigérian.

Zakat: l’État face aux impôts des terroristes

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct