Opération Kèlètigui : les artilleurs se mettent en exergue

La section artillerie du GTIA 2 de l’opération kèlètigui a détruit, le lundi 17 janvier 2022, une base logistique des terroristes dans la forêt de Mizonso. Une localité située à une dizaine de km de Tièrè.

 

Les artilleurs ont détruit cette base avec une arme collective appelée Grade 2 M. c’est une arme de fabrication russe très efficace pour les cibles à longue distance. Sous le commandement du lieutenant-colonel Mohamed Adrahamane Sidibé, ces artilleurs ont lancé 3 roquettes sur des distances comprises entre 9 et 10 km.

Selon l’adjudant-chef Drissa Koné, chef de section, cette arme a une capacité maximale de 20 km. C’est une arme d’appui qui a plusieurs servants repartis en 3 groupes.

L’adjudant Moussa Cissé, l’adjoint du chef de section a souligné qu’ils travaillent à l’aide des coordonnés. « Souvent on a besoin des coordonnés géographiques via des GPS ou des coordonnées rectangulaires ». Ces coordonnés sont données par une unité amie ou par l’aviation, a conclu l’Adjudant Cissé.

La section d’artillerie fait partie du GTIA 2 qui vient en appui terrestre pour détruire les cibles très éloignées ou difficiles à atteindre. Le GTIA 2 de l’opération Kèlètigui a pour mission de mener une opération offensive dans les zones où le GAT est fréquent dans la zone de défense n°8.

Source : Forces Armees Maliennes

Vous allez aimer lire ces articles

CONSEIL DES MINISTRES D’HIER: VERS LA MODIFICATION DE L’ORGANISATION ET DU FONCTIONNEMENT DE L’ÉTAT MAJOR GÉNÉRAL DES ARMÉES

LE SOMMET EXTRAORDINAIRE DE LA CEDEAO REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE: La « réduction de marge de la prorogation de la Transition », un signe de résolution de la crise malienne ?

L’AN II d’espoir Mali Koura : Cheick Oumar Sissoko charge Choguel pour ‘’son incapacité à conduire la construction de Mali Kura’’

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct