Malijet.co

Réforme du secteur de la sécurité : La MISAHEL appuie la prise en compte du genre dans le processus

La cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des formateurs sur l’intégration de la dimension genre dans le contexte de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité au Mali s’est déroulée mardi dans un hôtel de la place.


La rencontre était présidée par le Commissaire à la réforme du secteur de la sécurité, le général M’Bemba Moussa Keita, en présence du représentant du Haut représentant du président de la Commission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Zeneth Fulgence et de plusieurs responsables des Forces de défense et de sécurité du Mali.
La session est organisée par le Commissariat à la réforme du secteur de la sécurité (C-RSS), en collaboration avec la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (Misahel), avec le soutien de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar).
Dans son allocution d’ouverture, le commissaire à la RSS a d’abord rappelé que cet atelier intervient 19 ans après l’adoption de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité, qui constitue le socle des Forces de défense et de sécurité (FDS) pour ce qui est de la prise en compte des femmes et du rôle qu’elles doivent jouer dans la résolution des conflits. M’Bemba Moussa Keita a, ensuite souligné les avancées substantielles réalisées pour garantir une participation appropriée des femmes dans les FDS, en faisant remarquer que des efforts restent toujours à faire.
«L’adoption du Plan d’actions national pour la mise en œuvre de la Résolution 1325 et des résolutions connexes du Conseil de sécurité sur l’agenda Femmes, paix et sécurité (2019-2023), a grandement ouvert la voie à l’autonomisation des femmes au sein des Forces armées maliennes. Cela, tout en impulsant leur participation au processus de paix et de réconciliation et à la gouvernance post-conflit au Mali», a ajouté le général M’Bemba Moussa Keita.
Quant au représentant de la Misahel, il a indiqué que cette activité s’inscrit dans le cadre de l’appui de l’UA au processus de paix au Mali, en particulier à la politique nationale de la RSS. Zeneth Fulgence expliquera que cet atelier vise également à sensibiliser les participants pour l’implication effective des femmes et de la notion de genre dans le processus de la RSS et à promouvoir le cadre de l’UA en matière de RSS. Au total, 25 participants, issus des Forces armées et de sécurité du Mali, participent à la session. à l’issue de la cérémonie d’ouverture, le représentant du Haut représentant du président de la Commission de l’UA pour le Mali et le Sahel, Zeneth Fulgence a remis un mimi bus de marque Toyota et dix armoires de bureau au commissariat à la RSS.

Aboubacar TRAORÉ

Source: Journal L’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Sahel: lancement de la force européenne Takouba pour appuyer l’armée malienne

Enlèvement de Soumaïla Cissé : Libération de djihadistes et paiement de rançon en échange

Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les Forces partenaires traquent les GAT dans la zone des trois frontières

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct