Sikasso : Le poste de Hèrèmakono attaqué, hier

Hier, lundi 1er mars 2021, vers 3 heures du matin, le poste frontalier de Hèrèmakono, situé entre le Burkina et le Mali et à une trentaine de Kilomètre de Sikasso, a été la cible d’une attaque menée par des hommes armés non encore identifiés. Le bilan provisoire, selon des sources locales, serait de deux morts( 1 militaire et 1 civil) et des blessés. Les bureaux et plusieurs véhicules ont été aussi incendiés.

Le mois dernier, dans la même région, des individus armés non  identifiés ont attaqué le commissariat de Kolondièba. Les assaillants, arrivés à moto, ont ouvert un tir nourri sur les policiers qui étaient de garde. Bilan : plusieurs policiers blessés dont un gravement et des dégâts matériels importants. Dans cette région, l’insécurité et les attaques sont devenues aujourd’hui récurrentes. Un groupe terroriste lourdement armé a été signalé, en décembre dernier, dans la forêt de Koloni. En novembre dernier, un militaire malien a été tué et sept civils ont été blessés suite à une attaque contre un bus de transport entre Nièna et Sikasso. loria Cecilia Argoti ( sœur Gloria) a été enlevée, le 7 février 2017 à Karangasso, dans la même zone. La sœur franciscaine, qui travaillait comme missionnaire dans le diocèse de Sikasso, est toujours entre les mains des terroristes.

Source: Le Républicain- Mali

 

 

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: une association appelle à une enquête indépendante sur les frappes françaises à Bounty

Communiqué de la Médiation Internationale suite à l’assassinat de Sidi Brahim Ould Sidatt

La CMA « exige la diligence d’une enquête indépendante et transparente » sur l’assassinat de son président

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct