Sommet du G5-Sahel au Tchad : Quid des dividendes pour le Mali ?

La 7ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État du G5 Sahel a réaffirmé son attachement à l’unité et à l’intégrité de la République du Mali. Des Émirats Arabes Unis à la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA), en passant par l’OIF, l’engagement est fort pour accompagner la transition en cours.

Le mardi 15 février 2021 s’est tenue à N’Djamena au Tchad la 7ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État du G5 Sahel. Le thème principal du Sommet du G5 Sahel est consacré à l’accompagnement de la Communauté internationale au plan sécuritaire, pour l’opérationnalisation concrète de la Force conjointe du G5 Sahel grâce au financement effectif du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) ainsi que le Cadre d’Actions Prioritaires Intégré (CAPI). Un sujet combien important pour la sous-région, le Mali en particulier, en référence au contexte de Transition.

Ce sommet auquel a pris part le Chef de l’Etat, Bah N’Daw, a réaffirmé sa disponibilité à accompagner le Mali pour sortir de la crise qu’il traverse depuis 2021.

Au point 27 du communiqué final du sommet, les Chefs d’État ont salué la tenue, le 11 février 2021 à Kidal, de la cinquième réunion de haut niveau du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. Avant d’encourager les parties prenantes à « consolider cette dynamique positive ».

Pour y parvenir, le sommet a exhorté la communauté internationale à renforcer son soutien au Mali durant cette phase de Transition afin de réaliser des progrès substantiels notamment dans le volet défense et sécurité dudit Accord. Sur ce plan, des avancées ont été réalisées avec la traduction dans les actes le processus du DRR.

Par ailleurs, les Chefs d’État ont réaffirmé leur attachement à l’unité et à l’intégrité du Mali et se sont félicités de la mise en place de l’ensemble des organes de la Transition, singulièrement le Conseil National de la Transition (CNT). Le G5-Sahel a  renouvelé sa disponibilité à accompagner le processus de transition en cours tout en appelant de leurs vœux sa pleine réussite.

Aussi bien le Ministre des Affaires étrangères des Émirats Arabes Unis, Son Altesse Sheikh Shakhbout Bin EL NAHYAN,  que l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a manifesté leur volonté à renforcer davantage la coopération autour des attentes du G5 Sahel et d’appuyer le Mali dans le cadre de la Transition et de la Sécurité, et l’organisation et la tenue des élections.

Après la cérémonie de clôture, le mardi 16 février 2021, l’agenda du Président de la transition, Bah N’Daw, a été marqué par un ballet diplomatique de certains partenaires. Le Chef de l’État a reçu successivement en audience, Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, et M. Sidi Ould TAH, Président Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA).

Mme Louise Mushikiwabo a réitéré les engagements de l’OIF « à œuvrer en collaboration avec les nouvelles autorités de la Transition pour la tenue d’élections libres, transparentes, inclusives et démocratiques ». Aussi, son organisation interviendra au Mali à travers « des projets en direction des femmes et pour les jeunes, dans le domaine de la formation sur le numérique ».

Quant à la BADEA, son Président Directeur Général a exprimé la disponibilité de l’Institution à accompagner le Mali. Étant une Institution multilatérale et un instrument de coopération œuvrant entre le monde Arabe et l’Afrique. Cette rencontre avec le Président Bah N’DAW a été l’occasion pour le PDG de la BADEA d’échanger sur les attentes du Gouvernement malien en matière de financement de projets de développement économique et social.

La  capitale malienne est choisie pour abriter le prochain Sommet ordinaire prévu en février 2022.

Cyril Adohoun

Source: L’Observatoire

 

Vous allez aimer lire ces articles

Balance des paiements du Mali 2019: Modibo Mao Makalou déplore la persistance de la vulnérabilité du pays

Emmanuel Macron veut la tète d’Iyad ag Ghali

Terrorisme au Sahel : invité par la France, le Danemark annonce l’arrivée de ses forces spéciales au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct