Malijet.co

Terrorisme en Afrique de l’Ouest: pour Gilles Yabi, un «regain d’inquiétude justifié»

La capitale burkinabè, Ouagadougou, accueillera le week-end prochain un sommet extraordinaire de la Cédéao consacré à la lutte contre le terrorisme. Les États d’Afrique de l’Ouest doivent se réunir vendredi pour coordonner leur action face au jihadisme, particulièrement lors des attaques au Mali, au Niger et au Burkina Faso.

Leurs propositions doivent ensuite être présentées au dirigeants du reste de la planète lors de la prochaine Assemblée générale de l’ONU fin septembre. Ce sommet marque la mobilisation de l’organisation régionale ouest-africaine sur un dossier qui a dépassé les frontières du Sahel depuis plusieurs années. Les outils mis en place pour lutter contre cette menace sont-ils toujours adaptés ? Gilles Yabi, responsable du groupe de réflexion « Wathi », répond aux questions de Laurent Correau.

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : le bilan de l’attaque de Tabankort s’alourdit à 24 soldats tués

Force conjointe du G5 Sahel : 25 terroristes neutralisés au cours d’une opération d’envergure

Terrorisme au Sahel : Les FAMa de l’opération bilatérale Tongo Tongo Mali-Niger attaquées à Tabankort

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct