Malijet.co

Tiéna Coulibaly, MDAC : “Il faut refuser une ethnicisation au Mali”

Le   12 avril 2018 au Centre d’information gouvernementale du Mali (Cigma), le ministre de la  Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly, a invité les Maliens et la communauté internationale à ne pas culpabiliser l’armée malienne. L’annonce a été faite au point de presse du porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta.

Accompagné par deux de ses collègues du gouvernement, notamment le ministre des Droits de l’Homme et le Réforme de l’Etat, Mme Coulibaly Kadidiatou Sangaré, et Tiéna Coulibaly, ministre de la Défense et des Anciens combattants, le PPG Koita a salué l’effort que fait le président de la République dans la construction du pays.

“Notre pays est en guerre contre le terrorisme. Une guerre qui a été imposée par quelques groupes d’hommes. Mais nous allons nous battre contre ce terrorisme partout. L’armée malienne ne peut être braquée sur  une ethnie. Je pense que quelques groupes inhumains tuent les humains. Ce n’est pas l’armée malienne. Et si c’est le cas, les coupables seront punis. Il faut arrêter de culpabiliser notre armée. Ce pays nous appartient tous. Tant qu’il y a des terroristes, nous allons continuer  à les combattre. Notre armée est là pour protéger les citoyens et non pour les exécuter. Il faut refuser une ethnicisation au Mali”, a pour sa part lancé le  ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly, avant de confirmer que les enquêtes continuent pour situer les responsabilités.

Adama Diabaté

 

Par L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Retard dans la mise en œuvre de l’accord : La CME accuse IBK et son gouvernement

Désarmement au centre : Dogons et Peuls adhèrent à la décision du PM

Le ministre Tièna Coulibaly lors du briefing hebdomadaire du Gouvernement : « L’Armée du Mali ne peut être braquée contre une ethnie ou contre une région »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct