Enlevé le mercredi 25 Mars 2020, lors de la campagne des élections législatives dont le Premier Tour s’est tenu le 29 Mars 2020 ; le chef de file de l’opposition Soumaila Cissé est porté disparu depuis maintenant Treize Jours. Sur demande du FSD (Front pour la sauvegarde de la démocratie) le très célèbre imam Mahmoud Dicko est rentré dans la danse pour tenter de faire relâcher Soumaila Cissé. Les signes démontrent que le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), non moins chef de file de l’Opposition Républicaine et Démocratique, sera bientôt libéré.

La bonne nouvelle est que tous ses compagnons ont été libérés. Si le chef de file de l’Opposition Républicaine et Démocratique, l’honorable Soumaïla Cissé a été enlevé par des terroristes lors de la campagne des élections législatives, il ressort des résultats provisoires publiés par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. Boubacar Alpha Bah, le jeudi 02 Avril 2020, que le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et son colistier, Dédéou Traoré passent avec 60,36% dès le premier tour. Aujourd’hui le plus important est la libération du premier responsable de l’URD. Les plus hautes autorités et les proches de l’homme en captivité multiplient les initiatives et les stratégies dans ce sens.

A travers un communiqué qui porte la signature du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement, M. Yaya Sangaré, le Gouvernement de la République du Mali informe l’ensemble de l’opinion nationale et internationale, que sur les instructions du Président de la République, S.E Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Chef de l’Etat, une Cellule de Crise pour la libération de l’honorable Soumaïla Cissé et de ses compagnons a été mise en place. Présidée par Ousmane Issoufi Maïga, ancien Premier ministre, cette Cellule de Crise a pour mission d’assurer la coordination de l’ensemble des actions en vue de la libération du chef de file de l’opposition politique et de ses compagnons. Le Gouvernement de la République du Mali mettra tous les moyens en œuvre pour ramener sains et saufs l’honorable Soumaïla Cissé et de ses compagnons à leurs familles. Par ailleurs, les proches du chef de file de l’opposition n’ont pas hésité à faire recours à l’ancien président du Haut Conseil Islamique, l’imam Mahmoud Dicko qui a une certaine expertise en la matière. Si c’est le mercredi 1er Avril 2020 que les responsables du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) ont rencontré le parrain de la Coordination des Associations, Mouvements et Sympathisants (CMAS), l’imam Dicko, deux à trois jours après, tous les otages ont été libérés, sauf le chef de file de l’opposition. D’où cette question : L’expertise de Mahmoud Dicko est-elle passée par là ? (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 06 AVRIL 2020

Tougouna A. TRAORE

Source : NOUVEL HORIZON