Malijet.co

TREIZE MILITAIRES FRANÇAIS PÉRISSENT DANS LA COLLUSION DE DEUX D’HELICOPTERES AU MALI

Mme Florence Parly annonce l’ouverture d’une enquête pour « déterminer les circonstances exactes du drame »

 

Selon le communiqué de l’Elysée, treize (13) militaires français ont trouvé la mort dans un accident entre deux hélicoptères. Ils participaient à une opération d’appui aux commandos de la force Barkhane qui étaient au contact de groupes armés terroristes dans la zone des « trois frontières », entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso dans la région de Liptako. L’incident s’est produit le lundi 25 novembre 2019, peu avant 20 heures, heure de Paris, 19 heures temps universel.

Ces militaires étaient tous de la force « Barkhane », ils ont trouvé la mort dans une collusion accidentelle lors d’une opération de combat contre des djihadistes dans la région de Liptako. Il s’agit de l’événement le plus meurtrier pour la mission française au Sahel depuis son déploiement au Mali en 2013, puis dans l’ensemble de la région en 2014 avec 4 500 hommes. Cet accident porte à 44 le nombre de victimes militaires françaises dans le sahel dont l’année 2019 semble la plus meurtrière avec 17 victimes.

Selon le récit des faits, vers 19 heures lundi, deux appareils (un Tigre et un Cougar) qui opéraient dans la région du Liptako, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, se sont vraisemblablement percutés. Les soldats étaient mobilisés dans une opération que l’état-major qualifie d’« opportunité » contre un groupe armé djihadiste, après un renseignement. Ces militaires relevaient de plusieurs unités, et parmi lesquels figuraient des groupements commandos parachutistes et des troupes de montagne.

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019

Source : Nouvel Horizon

Vous allez aimer lire ces articles

Sahel : Macron reporte le sommet de Pau

La France et le Niger proposent de reporter la réunion du G5 Sahel au début de 2020

Pau : Cartes sur table!

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct