Malijet.co

Urgent: Les femmes des bérets rouges coupent l’accès à la route de Sébenikoro (vidéo)

Les femmes et parents des militaires bérets rouges ont entamé une manifestation spontanée dans l’après-midi de ce mercredi 2 octobre devant le camp para de Djikoroni.

Au moins 25 militaires ont été tués dans une double attaque à Boulkessi et Mondoro le 30 septembre. Ce bilan est encore provisoire au regard du nombre élevé de soldats qui manquent à l’appel. Une soixantaine est portée disparue.

Cette situation angoisse les femmes et parents de bérets rouges. Les camps attaqués étaient occupés par de nombreux militaires de ce corps d’élite de l’armée malienne.

Leurs épouses réclament la vérité sur le nombre réel de morts. Elles ont barricadé la route principale qui mène à la résidence du Président de la République à Sébenikoro.

Aidées par des jeunes, les femmes des militaires ont brûlé des pneus pour empêcher IBK de passer. « Nous passerons la nuit ici », promettent-elles.

Elles jurent qu’aucun militaire ne quittera plus le camp para pour partir en renfort tant que ceux déployés à Boulkessi ne seront pas dotés des « moyens adéquats pour se défendre ».

 

Source: Malivox

 

Vous allez aimer lire ces articles

COOPÉRATION MILITAIRE : Takuba de l’Union européenne pour épauler les FAMa

OPÉRATION MILITAIRE « BOURGOU 4 » ENTRE LE MALI, LE BURKINA ET LE NIGER

KORO : attaque contre le village de Kassawan

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct