Vidéo: « Nous craignons que IBK ne soit décidé à continuer à tuer » (Konimba Sidibé, M5RFP)

« M. Ibrahim Boubacar Keïta a délibérément choisi la violence dure, aveugle et brutale, en laissant derrière lui un cortège de morts », avait dénoncé le M5RFP dans un communiqué publié le 12 juillet suite au décès par balles de plusieurs Maliens lors des actions de désobéissance civile à Bamako.

Membre du M5RFP, le Président du parti MODEC a confié le 14 juillet sa crainte sur la suite des événements. « Nous craignons que IBK ne soit décidé à continuer à tuer », a déclaré Konimba Sidibé.

L’ancien ministre estime cependant que le combat doit se poursuivre. « Ce pouvoir est déjà à terre, il ne reste plus qu’il donne purement et simplement sa démission », croit-il.

Malivox

Vous allez aimer lire ces articles

Opinion.Accusée par l’ONU d’une bavure au Mali, la France doit reconnaître sa responsabilité

Sécurité au Sahel: 4 pays européens maintiennent leur coopération

Sécurisation et stabilisation dans la région de Doro

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct