Le Général nigérien, Yaya Seyni Garba, Commandant adjoint de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) a été retrouvé mort samedi matin, dans sa baignoire. Les circonstances de cette mort brutale n’ont pas encore été identifiées.

Général de Brigade Yayé Garba PIERRE BUYOYA MISMA

Général de Brigade Nigérien, Yaya Seyni Garba

De sources concordantes, le général Yaya Seyni Garba était bien portant dans la nuit du vendredi au samedi et ne laissait  voir aucun signe de malaise.

Son corps retrouvé dans la baignoire ne portait aucune trace. Ce qui, de toute évidence, fait écarter la thèse d’une quelconque agression. Côté MISMA, aucune information ne filtre sur les circonstances de cette disparition.

La villa qu’il occupait est hautement sécurisée par des soldats de la MISMA. L’accès y est difficile le jour à plus forte raison la nuit.

Réagissant à cette mort, le Général de corps d’armée, Soumaïla Bakayoko, président du comité restreint des Chefs d’Etat-major de la CEDEAO a déclaré : »Nous ne savons pas encore les raisons de cette mort qui nous attriste beaucoup « .  Tout en soulignant que »nous venons de perdre un officier général de grande valeur en sa personne « .

Soumaila Bagayogo a adressé ses condoléances les plus attristées au Niger et à l’ensemble des populations du Niger.

Le Général  nigérian Shehu Abdulkadir est le  Commandant en chef  de la MISMA.

Le général Yaya Garba du Niger était son adjoint avant l’intégration du contingent tchadien dans la MISMA. Après cette intégration, un général tchadien avait rejoint le commandement militaire de la MISMA. Ainsi, l’officier tchadien était devenu le premier adjoint et le Nigérien  occupait le poste de deuxième adjoint.

L’officier nigérien Yaya Garba était bien connu pour avoir été assez présent sur le terrain.

Abdoulaye DIARRA