gao nord mali bourem

Un hélicoptère Puma survole un village entre Gao et Bourem, au nord du Mali, le 17/02/13 (Pascal Gyot/AP/SIPA)

Des tirs ont été entendus samedi soir vers 21h30 dans la ville de Gao, dans le nord-est du Mali, ont indiqué à Xinhua des sources locales.

Des habitants de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, ont affirmé qu’il y a eu des « tirs ce samedi soir dans notre ville. Mais, c’est calme maintenant (22h35) », et un autre habitant a ajouté que les « tirs continuent à présent (22h40), mais de façon sporadique, surtout au niveau du secteur sept, vers l’hôpital ».

Evoquant les raisons des tirs, des sources locales font état de la traque contre des éléments du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), un groupe terroriste. Les combattants de ce groupe avaient occupé la ville pendant 10 mois à compter de mars 2012, avant d’être chassés en fin janvier dernier par l’armée malienne et son alliée française.

Quelques jours après la perte du contrôle de Gao, les combattants du Mujao se sont manifestés par des attentats-suicides et des attaques en février dernier, déclenchant ainsi une guerre asymétrique à travers des harcèlements de tout genre.

French.news.cn   2013-03-24 10:38:00