A LA PORTE DE L’EUROPE : Un carnage humain qui existe depuis des décennies

« Solidarité européenne « , « couloirs humanitaires obligatoires  » assauts de volontaires pour accueillir et nourrir les réfugiés de guerre « , appels à la mobilisation générale pour sauver les valeurs européennes dites universelles’’. Ce sont les mots prononcés pour la grande mobilisation d’une Europe menacée à l’intérieur d’elle-même.Cependant, il y a du gâchis humain de l’autre côté de la porte de l’Europe et qui a été camouflé et rejeté de toutes parts pour ne devenir qu’un sujet banale. Les populations européennes rejettent la responsabilité de ce carnage humain à la porte de l’Europe depuis des décennies à leurs Etats respectifs. Et les politiques vendeurs de recettes miracles, fomentent des scénarios stigmatisant pour attiser la haine et le rejet de l’autre qui est vu comme le danger.

C’est le plus grand scandale d’indifférence et de rejet humain observé à ce jour. L’Europe ne semble pas se rendre compte de la perte dramatique de beaucoup d’enfants africains à ses frontières sans que cela ne soit pris comme une crise humanitaire urgente à résoudre.

À peine quelques jours, à la porte de l’Espagne, on parle « d’invasion migratoire clandestine »

Allez-y savoir pourquoi ‘ils ont traversé l’enfer pour aller ailleurs avec l’espoir de trouver mieux. @1 On sauve les uns pour se débarrasser des autres dans le même monde. La sécurité et la protection de certaines vies sont plus primordiales que d’autres. Et on ajuste cette grossièreté mensongère à des fins de manipulation pour parler d’un monde de paix.

L’Afrique doit assumer ses responsabilités dès maintenant. Parce que de toutes les façons, c’est elle qui a toujours payé pour le confort des autres.

Touré Abdoul Karim

Source: Le Démocrate- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le Haut conseil des Maliens de Côte-d’Ivoire se désolidarise d’une marche de protestation projetée – Voici sa position au ton équilibriste

Affaire des 49 militaires ivoiriens: Les maliens en Côte d’Ivoire appellent à un règlement pacifique

Les garde-côtes mauritaniens interceptent 135 migrants illégaux près de Nouadhibou

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct