Colonel Moussa S. Coulibaly, un Ministre citoyen : Les feux tricolores solaires remis en marche grâce au MATDAT

Interrompus depuis plus d’un mois, les feux tricolores solaires installés dans des carrefours de Bamako ont été remis en état de fonctionnement hier. L’œuvre salvatrice porte la signature du colonel Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire (MATDAT), qui aurait décidé de prendre les choses en main.

moussa sinko coulibaly

Colonel Moussa S Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale

Les feux tricolores installés dans des carrefours de Bamako ont été remis en marche le mercredi 24 avril 2013 au grand bonheur des usagers. Selon nos sources, c’est le ministre de l’Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, qui s’est personnellement investi pour convaincre HydroSahel de remettre en marche les équipements. HydroSahel avait suspendu le fonctionnement des feux pour non règlement, par la mairie du district, de la facture de leur installation.
Selon nos sources, le ministre Coulibaly aurait reçu le PDG d’HydroSahel, Modibo Kéita qu’il aurait convaincu avec une promesse concrète de paiement de la facture en souffrance. M. Coulibaly aurait également reçu hier mercredi la mairie du district pour en avoir le cœur net.
Il ne s’agirait pas pour le chef du département de l’Administration territoriale de mener une médiation, mais de prendre les dispositions nécessaires pour la résolution définitive des différends dans l’exécution du contrat liant HydroSahel et la mairie du district.
La réunion organisée par le gouverneur du district hier au gouvernorat témoigne de la volonté du ministre d’aller jusqu’au bout de sa logique.
Il convient de préciser que les feux tricolores participent à la sécurité des usagers à la circulation. Depuis leur installation, ils contribuent à diminuer les risques d’accidents sans oublier un rôle régulateur pour assurer la fluidité. Conçus par la société Sahelia Holding, filiale de la société malienne d’HydroSahel, ces feux existent dans 15 des 60 carrefours de Bamako.
Ici comme dans certains pays voisins, les installations (fruits d’une recherche originale de notre compatriote Modibo Kéita), suscitent beaucoup d’enthousiasme parce qu’ils sont non seulement économiques, pratiques, révolutionnaires, mais aussi et surtout adaptés à l’environnement.
L’extension du réseau des feux tricolores solaires et la remise en fonctionnement des 15 carrefours de la capitale constitueront un ouf de soulagement pour les Bamakois. Selon le PDG d’HydroSahel, l’initiative fait des émules dans les pays voisins où des prospections de marché sont en cours.
Affaire à suivre !
Youssouf Coulibaly

Vous allez aimer lire ces articles

Lettre à grand-père

4eme conseil du district de Bamako : Une prévision de 58 519 094 312 FCFA pour l’exercice 2021

Solidarité envers la jeunesse et infrastructures sportives en commune ii I : La Sotelma/Malitel rénove le terrain Sakaly pour plusieurs millions de Fcfa

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct