Après une performance rarissime de 35,6 milliards de F Cfa réalisée en février 2015, le Directeur général de la douane, Modibo Kane Keita n’a pas du tout baissé d’ardeur dans ses ambitions à faire de la douane malienne un garant de l’indépendance économique et financière du Mali. Les recettes réalisées par les services des douanes au mois de mars 2015 sont assez illustratives. Car en espace de 30 jours seulement, les recettes de la douane, sous sa direction, ont grimpé de plus de 2 milliards de F CFA soit 38,100 milliards de nos francs au mois de mars contre 35,6 milliards de F Cfa en février 2015.

Modibo Kane Kéita directeur general dg douane

Avec une telle prouesse réalisée en espace d’un mois seulement, on peut affirmer que la douane malienne a, enfin, amorcé sa mue et affiche, de plus en plus, un visage rassurant. Au-delà, ces résultats viennent aussi confirmer l’efficacité des reformes enclenchées par le nouveau Directeur Général qui a su  motiver le personnel à l’atteinte des objectifs qu’il s’est assigné.

Car, on se rappelle que l’Inspecteur Général Modibo Kane Keita, avait, dès sa nomination, pris sa responsabilité en procédant à des changements radicaux au niveau de tous les services de la douane. Le résultat est, aujourd’hui, visible sur le terrain.

La douane malienne renoue non seulement avec ses performances, mais elle a aussi le vent en poupe en élevant la barre de ses recettes chaque mois un peu plus haut.  En témoigne, aujourd’hui,  les félicitations et les encouragements du Fonds monétaire international qui a très bien apprécié ses résultats lors de ses dernières négociations avec le gouvernement.

C’est donc dire que 2015 s’annonce moins laborieux en termes de ressources financières pour les autorités maliennes contrairement à 2014 où le gouvernement croulait sous le poids des dettes et autres engagements qu’il peinait à honorer.

Et à cette allure, les 450 milliards de F CFA à recouvrer pour l’année 2015 semblent bien à portée de main.

Youssouf Z KEITA

Source: Lerepublicainmali