Malijet.co

1ère édition du Salon de l’Immobilier de Bamako (SIBA) Un rendez-vous d’affaires pour les professionnels du logement

L’esplanade du CICB a vibré, les 8 et 9 juin, au rythme de la 1ère édition du Salon de l’Immobilier de Bamako (SIBA). Organisée par l’agence Mindi CI Group, en partenariat avec la Banque de l’Habitat de la Côte d’Ivoire (BHCI), la BMS-SA et Orange-Mali, cette rencontre, placée sous le thème  » Bien chez soi « , a regroupé plusieurs entreprises et organismes publics intervenant dans le secteur du logement qui ont exposé leurs produits et programmes au grand public. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du maire du District, Adama Sangaré, du DG de la BHCI, Abou Touré, du DGA de la BMS-SA, Sofiana Diarra.

 

Au Mali, comme dans les autres pays de la sous-région ouest-africaine, les problèmes de logement se posent avec acuité, en témoigne la mise en place d’une Fédération sous-régionale des promoteurs immobiliers afin de trouver une solution au déficit de logements.

Cette Fédération a organisé, l’année dernière, à Paris, un Salon de l’immobilier à destination de la diaspora de ses pays membres. Selon le Directeur général de la BHCI, Abou Touré, lors de ce Salon de Paris, le ministre malien de l’Habitat a fait une présentation enrichissant des différents programmes de logements au Mali qui a attiré l’attention de sa banque, qui est une filiale de la banque canadienne spécialisée dans l’immobilier. C’est pourquoi, la BHCI, qui est une banque universelle avec une vision sous-régionale, n’a pas hésité à prendre part à l’organisation de ce Salon de l’immobilier de Bamako auquel elle accorde une importance capitale.

Le Salon a été marqué par l’exposition d’une vingtaine de stands occupés par des sociétés immobilière, par les banques (BMS-sa et BHCI) le Fonds de garantie hypothécaire, Orange-Mali ainsi que l’Office Malien de l’Habitat (OMH).

La commissaire de l’exposition, Cynthia Latte, dans ses mots de remerciement aux participants, dira que la SIBA se veut une plateforme de rencontre entre professionnels de l’immobilier et des particuliers visant à nouer des contacts.

Le DGA de la BMS-SA, Sofiana Diarra, d’indiquer, pour sa part, que le Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté au Mali a retenu le manque de logement comme étant l’une des dimensions de la pauvreté en adoptant la stratégie nationale du logement, concrétisée par la construction de logements sociaux dans les principales villes du pays. « Malgré tous ces efforts, force est de constater que les réalisations effectuées sont très loin des prévisions optimales dans le district de Bamako et les autres villes. Cette situation interpelle l’ensemble des acteurs de la filière de l’immobilier qui doivent tout mettre en œuvre afin d’identifier les contraintes au développement du secteur du logement et y apporter des solutions afin de faciliter l’accès à un logement convenable au plus grand nombre de nos populations « , a ajouté Sofiana Diarra.

Plusieurs programmes de logements de la BMS-SA

Il a souligné que la BHCI et la BMS, à travers l’ex-BHM, sont deux institutions bancaires partenaires depuis 2009 œuvrant sans relâche à faciliter l’accès à la propriété à but lucratif à nos populations.

C’est dans ce cadre que la BMS a retenu comme axe majeur dans son Plan moyen terme 2014-2021, la facilitation de l’accès du plus grand nombre de maliens à un logement décent. Ainsi, elle a réalisé des centaines de logements à caractère social à Sirakoro- Méguétana, à Kati-Kambila et à Sébénikoro.

Un programme de 200 villas moyen standing est également en cours de réalisation à Banankoroni pour le compte de la mutuelle de la Gendarmerie nationale et d’autres programmes suivront.

Pour le représentant d’Orange-Mali, Bréhima Ba, la présence de sa société aux côtés des promoteurs immobiliers vise à signifier la nécessité de raccorder désormais les constructions aux fibres afin d’avoir des maisons connectées offrant d’énormes avantages aux acquéreurs.

Youssouf CAMARA

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Réunis en Assemblée générale: Les membres de la Fédération des orpailleurs décident de respecter la décision du gouvernement Ils demandent la libération des exploitants arrêtés par la gendarmerie

Production de sucre : Baisse de 0,2% pour la campagne 2019-2020

Céréales : La production en baisse pour la campagne 2019-2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct