Malijet.co

Aéroports du Mali : Une augmentation des ressources de 7% en 2016

La Direction Générale des Aéroports du Mali a tenu, le mercredi 15 mars 2017, sa 52ème session ordinaire de son conseil d’administration. C’était à Sénou, sous la Présidence du Président Directeur Général,  le Colonel Daouda Dembélé et en présence des administrateurs. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette session, à savoir : le rapport des activités 2016 ; le projet des activités et du budget 2017.

aeroport-international-modibo-keita-senou-chantier

A l’ouverture des travaux, le président du conseil d’administration a déclaré que la présente session se tient dans un contexte d’amélioration de la situation sécuritaire à Bamako. Il ajoutera  que l’année 2016 a été principalement marquée par les préparatifs du sommet Afrique-France de janvier 2017 à la réussite duquel ADM a activement participé, ainsi que les dispositions pour l’ouverture de la nouvelle aérogare. « Le transfert des activités de l’ancienne aérogare à la nouvelle a été aussi un défi énorme relevé. Ce transfert a permis, non seulement de redorer l’image de « Aéroports du Mali », mais, principalement, d’offrir un service de meilleure qualité aux usagers, aux partenaires et aux clients de l’Aéroport International Président Modibo Keïta-Sénou »,  a souligné le PCA. Par rapport aux réalisations faites en 2016,  il a évoqué l’assistance continue à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), le renforcement des capacités et des compétences des ressources humaines, la mise à niveau des équipements aéroportuaires, laquelle reste toujours une priorité, la création d’une unité de lutte contre le péril aviaire et animalier ainsi que la poursuite de la surveillance de la zone aéroportuaire pour la sécurité de la navigation aérienne.

Concernant les  statistiques, le PDG de « Aéroports du Mali » a signalé une timide hausse du trafic de 2016 par rapport à 2015, soit moins d’un pour cent. Aussi, une augmentation des ressources de 7% en 2016 par rapport à 2015 et la baisse des charges d’exploitation de 6% par rapport à 2015. Quant aux investissements, il dira qu’ils ont été effectués à hauteur de 75%. Parlant des perspectives, il a fait savoir que le programme d’activités 2017 de ADM s’articule, essentiellement, autour de la finalisation des travaux et l’exploitation technique et commerciale de la nouvelle aérogare (terminal 2), l’exploitation optimum de l’ancienne aérogare (terminal 1), le maintien de la fonctionnalité des infrastructures et des équipements, et le renforcement de la qualité et de la compétence des ressources humaines. Par ailleurs, ces travaux seront réalisés avec une prévision budgétaire de 7,5 milliards de FCFA en ressources, 6,8 milliards de FCFA en dépenses et 716 millions de FCFA en investissements.

Ousmane Baba Dramé

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Franc CFA : IBK est-il le nouveau leader des « anti Franc CFA » ?

Sans Tabou: quand Me Moctar rate l’occasion de se taire !

Journées des banques et établissements financiers du Mali: le défi du financement des entreprises

ORTM en direct Africable en direct