AGEROUTE: maintenir le réseau routier à un état acceptable de circulation

Dans le souci d’offrir aux usagers un service acceptable pour bien circuler sur les grands axes du District, et conformément à ses missions à savoir la mise en œuvre des Programmes annuels qui lui sont soumis, l’Agence d’exécution des travaux d’entretien routier (AGEROUTE) a entrepris à travers la ville de Bamako, d’importants travaux routiers, en période de fortes pluies.

Ainsi, comme chaque année, un programme définit les axes routiers qui doivent bénéficier de l’entretien routier et d’autres travaux d’urgence. Mais, pour qu’une route bénéficie des travaux d’entretien, il faut qu’elle soit prévue dans le programme annuel.

Ce n’est un secret pour personne, circuler à Bamako, en cette période pluvieuse, relève d’un véritable parcours du combattant. Voilà pourquoi, malgré, les crises multidimensionnelles (économique, sécuritaire, sanitaire et politique) auxquelles fait face le Mali, l’AGEROUTE s’est dédiée aux travaux d’entretien pour non seulement maintenir le réseau routier à un état acceptable de circulation mais aussi assurer le confort et la sécurité des usagers des routes dans certaines communes de Bamako.

Ainsi, sur la rive gauche, les travaux d’entretien routier en Commune I et II sont confiés aux entreprises SOGETRAP, et le bureau d’étude “CIRABA’’. Toujours en CII, notamment à Missira, le pont au niveau du 3e Arrondissement a été reconstruit pour le bonheur et la satisfaction des usagers.

Quant à ceux des Communes III et IV, ils sont exécutés par l’entreprise EMCM et son bureau GIC-Mali. Les travaux consistent à faire des PAT enrobés pour boucher les nids de poule, des curages des caniveaux sur la RN3, du renforcement des chaussées et des revêtements de certaines routes. Les mêmes entreprises sont aussi sollicitées pour les travaux de l’entretien courant des routes au niveau de la rive droite sur l’axe de l’avenue de l’Oua.

Par ailleurs, sur la route de Koulikoro, des travaux de renforcement de certaines chaussées sont en cours à Boulkasoumbougou en face de la Rue Montana, au niveau de la Station Total en face de l’étage “Djiné”. Il en est de même pour la construction des caniveaux pour drainer des eaux de ruissellement dans les grands collecteurs.

En Commune III du District de Bamako, la route de N’Tomikorobougou bénéficie de l’entretien courant à travers la construction des caniveaux et le revêtement de certaines voies vers le stade Mamadou Konaté.

Malgré tout, il faut rappeler que toutes les routes du District ne font pas partie des travaux d’entretien courant, vu leur état. Cependant ces travaux d’urgence sont enclenchés pour soulager, voire atténuer la souffrance des usagers de routes.

Beaucoup de nos routes sont très vielles et nécessitent une réhabilitation, c’est-à-dire de reconstruire tout le réseau routier. En effet,  pendant l’hivernage, beaucoup de nos routes sont dégradées malgré un entretien régulier. La pluie est un facteur de dégradation important en plus des autres facteurs tels que la surcharge ainsi que l’incivisme de certains riverains entre autres. Quand l’entretien routier n’apporte plus rien, il urge alors de permettre aux structures en charge de l’entretien routier, telle que l’AGEROUTE, de déployer la quintessence de leur programme annuel, par des financements conséquents.

Il est vrai que l’AGEROUTE joue sa partition pour maintenir le réseau à un état acceptable de circulation et ce, aussi bien à Bamako qu’à l’intérieur du pays. Toutefois, il faudra reconstruire la plupart de nos routes pour adapter leurs usages aux réalités de la surpopulation au Mali.

Sékou CAMARA

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

Entre nous: Enfin un nouveau laboratoire d’analyse d’hydrocarbures verra le jour dans 7 mois

ATTENTION, PRODUITS IMPROPRES A LA CONSOMMATION DANS NOS MARCHES : LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA DOUANE ALERTE

Système de riziculture intensive : Une technique pour accroître la production du riz

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct