Malijet.co

Agriculture : Nango Dembélé révolutionne le monde agricole

Le président Ibrahim Boubacar Kéita a eu raison de maintenir le ministre Nango Dembélé au département de l’Agriculture. En plus d’être un fin connaisseur du monde de son domaine, il a su  implanter politiquement le parti  dans son Sikasso natal, une grande fierté.

Le ministre Nango Dembélé a hérité d’un département à problèmes. A l’origine, des différends à plusieurs niveaux du monde rural qui entravaient la productivité des paysans. D’abord au sein même du département, l’intérêt personnel était mis avant l’intérêt collectif.

La distribution des engrais de mauvaise qualité dans le champ des paysans était monnaie courante avec la complicité de certains cadres, censés les défendre. Cette situation  a causé d’énormes dégâts en terme de production jusqu’à faire perdre le Mali sa place de noblesse.  A cela s’ajoutaient des tensions entre les paysans dans les zones cotonnières avec l’immixtion de certains ministres.

Le président de la République a porté sa confiance à Nango Dembélé au département de l’Agriculture. Il a eu raison, car comme un coup de baguette magique des solutions sont trouvées aux problèmes.  Le ministre Nango a pris son courage à deux mains, dès sa nomination pour mettre de côté tous les grands fournisseurs des engrais de mauvaise qualité. Il a croisé sur son chemin certains vieux démons du ministère de l’agriculture et de l’APCAM qui faisaient tous partie de la mafia et qui avait mis le monde rural en difficulté.

Cet état de fait a même suscité la colère des fournisseurs, qui à un moment donné se sont révoltés contre le ministre parce qu’il avait décelé leur méthode frauduleuse. Aujourd’hui, les solutions sont trouvées aux problèmes qui existaient entre les paysans. L’engrais de bonne qualité est de retour. Résultat : le Mali a retrouvé sa place de premier pays producteur du coton en Afrique. Autre faits marquants, grâce à l’implication du ministre et la résolution du conflit qui existait entre les paysans, l’Agence française de développement s’apprête à accompagner le Mali pour sa deuxième phase.

Les paysans optent pour IBK grâce à Nango

Les différentes visites de Nango ont ravi le monde paysan. De Dioïla à Koutiala, en passant par Kita et d’autres zones cotonnière, partout où le ministre est passé, les ruraux lui ont témoigné leur gratitude. Le ministre ne s’est jamais lassé de leur dire qu’il est en mission du président de la République, ce qui les a fait adhérer à la cause d’IBK.

Je suis fier de notre ministre et je prie Dieu pour qu’il dure aussi longtemps dans ce département, se félicite un paysan de Kita qui ajoute d’ailleurs que jamais le paysan malien ne s’est senti aussi en sécurité. Nous sommes conscients que nous avons à faire avec des engrais de bonne qualité, et cela nous rassure que nous aurions une belle récolte cette année. Un autre de signaler qu’il votera IBK si jamais il décidait de se représenter aux élections à cause de l’implication du ministre Nango aux côtés des paysans.

Sans risque de se tromper, Nango Dembélé est aussi considéré comme un joker du président IBK qui joue pleinement son rôle. Un vrai paysan au service du monde rural qui a également la confiance des partenaires techniques notamment les Américains qui lui forgent une grande admiration.

A.D

 

Source: La Sirène

Vous allez aimer lire ces articles

Réhabilitation des routes : Traoré Seynabou Diop prise à son propre piège

Partenariat Bank of Africa-Sotelma-Malitel : Des options de prêt d’immobiliers et de véhicules disponibles

BANK OF AFRICA MALI/SOTELMA-MALITEL: Une convention signée pour le bonheur des travailleurs des deux structures

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct