Malijet.co

Alimentation en eau potable de la ville de Bamako Le Premier ministre Dr Boubou Cissé met en service officiellement la station de production d’eau de Kabala

Le Chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé, en compagnie de l’Ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer ont procédé, le samedi 1er juin, à la mise en service officielle de la Station d’eau potable de Kabala. C’était en présence du ministre en charge de l’Energie et de l’Eau, Dr SambouWagué. Du Directeur de la SOMAPEP SA, Yenizanga Koné et celui de la SOMAGEP SA, Boubacar Kane.

 

Cette première phase du Projet financé à coût global de 172 milliards de FCFA par des Partenaires techniques et financiers (PTF) entre dans le cadre du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales (PPUS).

Ledit projet est financé par l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Islamique de Développement (BID), I’UE et la Coopération Italienne.

Après le mot de bienvenue du maire de Kalaban-coro, Tiécoura Diarra, le ministre de l’Energie et de l’Eau a rappelé que le 23 février dernier, le Premier ministre français, Edouard Philippe et son homologue malien Soumeylou Boubèye Maïga mettaient en service la station d’exhaure dont l’ensemble des ouvrages et d’équipements permettent de prendre l’eau du fleuve Niger et de la refouler vers la station de production de l’eau potable située 700 mètres.

« Aujourd’hui, vous vous apprêtez à mettre en route la station de traitement et de pompage d’eau potable. Un deuxième geste fortement symbolique et qui nous amène davantage vers le bout du tunnel dans la mise en œuvre du Projet d’eau potable de Bamako à partir de Kabala. À partir de cet instant, 144 millions de litres d’eau potable par jour sont injectés dans le réseau SOMAGEP-SA« , A-t-il ajouté.

D’après le ministre Dr Sambou Wagué, la seconde phase du Projet consistera aussi à la réalisation d’ouvrages de production, de stockage, de canalisation, de réhabilitation et de distribution pour la mise à disposition de la population des autres 144 millions litres d’eau potable par jour.

Un symbole fort

Pour le premier ministre Dr Boubou Cissé, le lancement de cette première pompe de la station d’eau de Kabala est un symbole fort. Car, dit-il, l’eau est source de vie et de développement. »C’est un grand jour où un pas important été fait vers la bonne direction, qui consiste à faire que l’ensemble de la population malienne puisse avoir accès à l’eau de potable, de qualité et à moindre coût », a-t-il fait ajouté. Et de préciser que c’est aussi un signal fort que le Mali envoie à la Communauté internationale pour le respect des engagements de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2010, « le droit de l’homme à l’eau et à l’assainissement« . Et de remercier  les PTF qui ont consenti des efforts dans la réalisation de ce grand projet.

S’agissant des autres localités, le Premier ministre précisera qu’un schéma directeur a déjà été établi jusqu’à 2032. Il est prévu d’aller vers 100% de couverture en termes d’accès à l’eau potable et l’eau de qualité sur l’ensemble du territoire national. Le gouvernement  fait des efforts et il est accompagné par les partenaires comme l’AFD, qui en train d’investir  pour que l’ensemble de la population puisse avoir accès à cette eau de qualité.

Le Chef du gouvernement, a invité tous les usagers au maintien de cet ouvrage dans les meilleures conditions. Aussi, a-t-il appelé les populations à venir s’abonner aux réseaux de la SOMAGEP SA afin que les efforts faits par le gouvernement et ses partenaires puissent être efficients.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée des officiels à la station d’exhaure, la station de traitement d’eau et la salle informatique et l’ouverture officielle de l’ouvrage, qui est la station de production d’eau.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Blocus de la route nationale Kayes- Bamako : Le PM instruit l’indifférence jusqu’à nouvel ordre!

Pour une meilleure sécurisation de nos frontières: L’INTERPOL a lancé l’opération Watchmaker

Agriculture : Zoom sur le secteur semencier au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct