Malijet.co

Assurance Maladie : La CANAM a encaissé des cotisations AMO de plus de 36 milliards FCFA sur une prévision de 55 milliards FCFA

La révélation a été faite par le président du Conseil d’administration de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM). Présidant les travaux de la 17ème session ordinaire du conseil d’administration, Pr. Mamary Kané s’est réjoui de l’état de mobilisation des cotisations, estimé à un taux de réalisation de 67%.

Présentant  l’exécution du budget au 30 septembre 2018, il dira que le montant des recettes mobilisées, toutes sources confondues, s’élève à 38. 333 052 612 FCFA sur une prévision de 57.011 500 000 FCFA, soit un taux de réalisation de 67%. Ensuite que le montant total des cotisations AMO reversées par les organismes gestionnaires délégués (INPS et CMSS) au profit de la CANAM au 30 septembre 2018, s’élève à 36. 673 250 538 FCFA sur une prévision de 55. 000 000 000FCFA, soit un taux de réalisation de 67%.

Cependant, Pr. Mamary Kané a expliqué que les dépenses ont été liquidées à hauteur de 38. 654 219 968 FCFA sur un montant prévisionnel de 57. 011 500 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 68%. Le montant total de dépenses techniques liquidées s’élève à26. 205 662 951 FCFA sur une prévision de 36 557 865 967 FCFA, soit un taux d’exécution de 72%. Aussi, que les dépenses d’investissement et d’équipement, essentiellement composées des dépenses pour la mise en œuvre du programme d’activités de la CANAM, ont été liquidées à hauteur de 4.586 510 847 FCFA sur un montant prévisionnel de 6. 772 980 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 68% et que Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 7. 862 046 170FCFA sur un montant prévisionnel de 13. 680 654 033 FCFA, soit un taux.

Par ailleurs, le président du Conseil d’administration a évoqué que  sur les 272 activités programmées pour l’année 2018, 133 ont été exécutées, soit 49%, et que 27 sont en cours de réalisation. En ce sens, il a affirmé que les 112 autres seront réalisées d’ici la fin de l’année. « Ces activités réalisées, malgré les contraintes et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du programme d’activités, ont pu contribuer à l’amélioration de la gestion financière, de la gestion et du fonctionnement du régime, de la fourniture des prestations de qualité, aux renforcements des capacités du personnel et à l’amélioration de leur cadre de travail », a-t-il indiqué.

Mahamane Maïga   

Lejecom

Vous allez aimer lire ces articles

Projet d’infrastructures de transport au Mali : La BOAD accorde un prêt de 25 milliards FCFA

Mali : « Nous devons relever le défi de l’industrialisation pour tirer le meilleur profit de la transformation de nos matières premières notamment agricoles», plaide le ministre Moulaye Ahmed Boubacar

Conférence thématique de la JIA : La promotion du «Made in Mali », au centre des débats

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct