Mise en place de mesures de promotion électroniques

Dans le contexte de la lutte contre la propagation de la maladie à COVID-19, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) informe le public qu’elle poursuit ses actions pour soutenir les efforts des pouvoirs publics des États membres de l’Union à travers un communiqué relatif aux mesures de promotion électroniques. C’était mercredi 1er avril 2020, à Dakar.

Selon le communiqué de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) relatif à la mise en œuvre des mesures prises, le samedi 21 mars 2020, informe le public qu’elle poursuit ses actions pour soutenir les efforts des pouvoirs publics des États membres de l’Union dans la lutte contre la propagation du COVID-19.

À cet égard, la BCEAO, l’ensemble de la Communauté Bancaire et les Etablissements de Monnaie Électronique de l’Union, ont pris de nouvelles mesures pour encourager les populations à limiter les contacts physiques grâce à l’utilisation des paiements digitaux. Les mesures prises portent sur :

1.La gratuité, à l’échelle nationale, des transferts de monnaie électronique entre personnes pour les montants inférieurs ou égaux à 5.000 francs CFA, y compris les virements de comptes bancaires vers les portemonnaies électroniques, et vice-versa ;

2.La gratuité des paiements de factures d’eau et d’électricité, via la téléphonie mobile, pour les montants inférieurs ou égaux à 50.000 francs CFA ;

3.La suppression, par les émetteurs de monnaie électronique des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands adossés á la monnaie électronique ;

4.La réduction de 50% par les banques des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands adossés à la carte dans le réseau du Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (GIM-UEMOA) (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 03 AVRIL 2020

AICHA CISSE

NOUVEL HORIZON