Malijet.co

Bétail et viande à Bamako: La stabilisation du prix durant le mois de Ramadan

C’est le défi qu’ambitionne de relever la ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga, qui s’essaye à une vaste campagne de sensibilisation des marchands de bétail. Cela a débuté depuis le vendredi 11 mai dernier au marché de Niamana où elle a rencontré les acteurs de la filière.

Dans son mot de bienvenue, le président du marché de bétail de Niamana, Boubou Cissé a salué l’initiative de la ministre de l’Elevage et de la Pêche. Avant de réchauffer les difficultés  auxquelles ils sont confrontés depuis des années.
Quant  à la  ministre de l’Elevage et de la Pêche, elle précise que  cette visite s’inscrit dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’information des professionnels de la filière bétail viande pour le maintien des prix des animaux et la viande durant le mois de Ramadan.
Pour mieux convaincre ses interlocuteurs, Kané Rokia Maguiraga  a  fait ce rappel : « depuis quelques années à l’approche du mois de ramadan, il est observé une forte spéculation sur les produits de l’élevage en particulier le bétail et la viande. Une spéculation qui a pour conséquence une augmentation du prix de la viande sur les principaux marchés de consommation ».
Avant d’ajouter : « S’il est vrai que cette situation est en partie imputable au déficit de ressources fourragères pour le bétail par endroit en cette fin de période sèche se manifestant par l’insuffisance d’offre d’animaux de boucherie de qualité dans les centre urbains, il ne justifie pas du tout de même une augmentation du prix de la viande durant seulement la période de ramadan ».
Par ailleurs, elle dira que le gouvernement, à travers son département, sollicite l’implication positive des opérateurs (éleveurs, marchands de bétail et bouchers) pour le maintien du prix de la viande à son niveau actuel durant tout le mois de ramadan.
La  ministre de l’Elevage et de la Pêche a rassuré les marchands de bétail et les éleveurs du marché de bétail de Niamana  que le gouvernement reste attentif à toutes leurs préoccupations.

Mahamane Maïga       

lejecom

Vous allez aimer lire ces articles

Bons du trésor : Le Mali sollicite 20 milliards sur le marché financier

INPS : Plus de 154 milliards FCFA de recettes réalisées en 2017

Programme d’appui aux collectivités territoriales : 33 millions d’euros pour réaliser des projets économiques

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct