Malijet.co

Budget Citoyen 2017 : Le Groupe Suivi Budgétaire informe les populations sur l’utilisation de leur argent

Le Groupe suivi budgétaire (GSB) a encore respecté sa tradition d’informer les citoyens sur la gestion du  budget. Le 1er mars 2017, au Centre Aoua Kéita, une trentaine d’hommes et femmes de médias et de la société civile, ont pris part à la conférence débats sur le budget citoyen 2017 du Mali. La conférence débats était animée par : Alassane Samaké et Moussa Coulibaly tous deux de la Direction générale du Budget. Ils ont remercié, à l’entame de leurs propos, le Gsb pour son initiative et le partenaire financier (Oxfam-Mali) pour son accompagnement qui permet au budget de s’entretenir avec les citoyens sur le sujet.

jean yves le drian ministre defense operateur economique francais sommet france afrique ptf gsb

«Le budget général veut qu’au sortir des débats que chaque participant puisse relayer l’information pour une meilleure compréhension du budget auprès des populations», ont souhaité les conférenciers. Qu’est ce que le budget citoyens ? Pourquoi le budget citoyen ? Où est ce qu’on peut trouver le budget citoyen ? Il est destiné à qui ? Etaient entre autres des questions des participants. « Le budget citoyen est un résumé simplifié, accessible au grand public du budget de l’Etat, qui permet de faciliter sa compréhension. Le budget citoyen, pour informer le plus près le citoyen de ce que le gouvernement a comme objectif chiffré en termes de dépenses et de recettes. Il est destiné au citoyen lambda, aux universitaires, fiscalistes, journalistes, pour leur permettre de  rapidement comprendre les besoins de dépenses, recettes, les allocations par secteurs», ont détaillé les conférenciers.  Le cadre est les orientations de la politique budgétaire 2017, les projections des recettes et des dépenses en 2017, le déficit et les moyens de son financement, ont été des parties, abordés par eux. «Le budget d’Etat 2017 en recettes se chiffre à 2013,6 milliards Fcfa. En dépense, il se chiffre à 2270,6 milliards de Fcfa. Le déficit est de 257,0 milliards Fcfa. La part de l’or en 2017 dans les recettes budgétaires 335 milliards de Fcfa, soit 21,4%», ont-ils dit.

 

Le budget augmente chaque année, mais le niveau de vie des populations ne change pas ? L’éducation chute, la santé s’effrite, l’agriculture ne parvient pas à nourrir le peuple. Où va l’argent du peuple ? C’est en somme l’interrogation faite par les participants. «Oui, c’est normal que vous vous interrogez sur la destination de votre argent, de notre argent. C’est pourquoi, pour permettre une bonne gestion des fonds, il est prévu la mise ne œuvre du budget programme au Mali, un mode de gestion budgétaire qui permet  de mettre en relation l’utilisation de crédits budgétaires et les politiques publiques mises ne œuvre. Mais la réussite de ce programme, il faut l’implication de tous. C’est-à-dire, qu’on paye nos impôts pour qu’on sorte de cette situation», insiste les conférenciers. Le budget citoyens au sein des départements, des services publics, collectivités, partout où il y a regroupement de citoyen. Le président du Gsb, Tiémoko Souleymane Sangaré, le directeur d’Oxfam Mali, Aboubacar Coulibaly, a apprécié la nécessité que le citoyens sache où va son argent. Les transferts effectués par l’Etat aux collectivités en 2016, indiquent les tribuns, envoisine les 22%. Pour 2017, disent-ils on tend vers 25% avant d’atteindre les 30% en 2018.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Franc CFA : IBK est-il le nouveau leader des « anti Franc CFA » ?

Journées des banques et établissements financiers du Mali: le défi du financement des entreprises

Sakon des Banques: la BNDA énerveille le public

ORTM en direct Africable en direct