COMMUNIQUE N°12-2022-MTI

Le Ministre des Transports et des Infrastructures porte à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale que l’Union des Syndicats des contrôleurs aériens (USYCAA) observe une grève de 72 heures depuis le vendredi 23 septembre 2022.

 

Cette situation a comme conséquence la paralysie du mouvement des aéronefs desservant la plupart des 17 pays membres de l’espace aérien de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).
Le Ministre des Transports et des Infrastructures souligne que la grève est un droit constitutionnel pour les travailleurs. Il est toutefois loisible pour l’autorité publique de prendre des mesures pour limiter ses effets dans les services essentiels et les secteurs vitaux des professions, afin de préserver le déroulement normal de l’économie nationale.
A cet égard, le Ministre assure les usagers des services aériens qu’après concertation avec les responsables des structures du secteur aéronautique des pays membres de l’ASECNA, les mesures alternatives ont été prises pour permettre une reprise du trafic aérien, dans une certaine mesure, au départ et à destination du Mali, à compter de ce jour, samedi 24 septembre 2022.
Le Ministre des Transports et des Infrastructures en appelle au sens de responsabilité des grévistes et sait compter sur la bonne compréhension de tous.
Bamako, le 24 septembre 2022.
Source : Ministère des Transports et des Infrastructures

Vous allez aimer lire ces articles

Modibo Mao Makalou, économiste sur le budget 2023 et le sommet de la CEDEAO « La Cédéao doit faire en sorte que le dialogue porte ses fruits entre les deux parties »

Communiqué de la BCEAO relatif à l’utilisation des billets et pièces de monnaie dans l’espace UEMOA

Burkina Faso : une compagnie russe obtient un nouveau permis d’exploitation d’or

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct