Malijet.co

COOPÉRATION MALI – ÉMIRATS ARABES UNIS : Bientôt la construction d’une centrale solaire de 50 mégawatts à Sélingué

La salle de conférence de la Primature a abrité, le mercredi dernier, la signature de deux conventions entre le gouvernement malien et la société AMEA Power des Émirats arabes unis. Ces conventions permettront à l’AMEA Power de construire une centrale solaire pour booster la production et la qualité de l’énergie au Mali. Lesdites conventions ont été signées en présence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

Un partenariat fort vient d’être signé entre le gouvernement du Mali et la société AMEA Power des ÉMIRATS ARABES UNIS.

Selon le président directeur général de AMEA Power, Hussain Alnowais, son projet s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat entre le Mali et son pays. C’est un projet, dit-il, de production d’énergie solaire avec une capacité de 50 mégawatts. La signature de ces deux conventions vise à rendre plus dynamique la coopération bilatérale entre le Mali et les Émirats arabes unis.

La première convention concerne un contrat de concession de production d’énergie entre le ministère de l’Énergie et de l’Eau et le groupe émirati AMEA Power. Selon le PDG de ladite société, ladite centrale solaire d’une capacité de 50 mégawatts sera construite à Sélingué. Cette convention a été signée par le PDG de AMEA Power et le ministre de l’Énergie, Sambou Wagué, pour le gouvernement du Mali.

La deuxième convention est un contrat d’achat d’énergie entre la société EDM s.a et la société AMEA Power.

Après la signature des deux conventions en sa présence, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a déclaré toute sa satisfaction. « C’est un événement important pour moi, parce que ça renforce la coopération entre le Mali et les Émirats arabes unis », a-t-il laissé entendre.

Il a profité de l’occasion pour rappeler que le partenariat entre le Mali et les Émirats arabes unis, en plus d’ordre politique, devient économique aussi. Ainsi, a-t-il souhaité à ce qu’il ait plus de capitaux des Émirats arabes dans notre pays. Quant à la société AMEA Power, le Premier ministre l’invite à s’intéresser au Mali. « Il y a beaucoup d’autres opportunités que le Mali pourrait encore leur offrir en termes d’affaire à développer », a-t-il souligné.

Pour sa part, le président directeur general de la société AMEA Power, il a affirmé : « La société AMEA Power va développer un projet d’énergie scolaire de 50 mégawatts sur la base d’une concession avec le gouvernement malien sur 25 ans ».

La société AMEA Power a annoncé que cet investissement sera la première, mais qu’il sera le début d’une série d’investissements au Mali dans plusieurs secteurs stratégiques.  

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

L’Association des Banques Centrales africaines en conclave à Dakar

États-Unis: Washington veut se repositionner dans l’économie africaine

Mali : TRANSPORT : Une nouvelle compagnie aérienne nationale en mars 2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct