Malijet.co

Dakar-Bamako ferroviaire : les travailleurs dans une vive inquiétude

Les travailleurs de Dakar-Bamako ferroviaire sont dans la tourmente depuis l’annonce de la fin de la phase transitoire. Ils dénoncent une tentative de sabotage du plan de relance du chemin de fer et exigent la reprise des activités du corridor ferroviaire dans les meilleurs délais.

Depuis trois ans, le train n’a pas sifflé entre Dakar et Bamako. Cette situation est causée par la résiliation du contrat de concession de Transrail. À la suite de cette cessation, un comité de gestion de la phase transitoire bi-étatique a été mis en place pour poursuivre la gestion en attendant un nouveau schéma. Toutefois, ce comité n’a pas obtenu les résultats escomptés parce que le montant annoncé pour la relance n’a pas été décaissé. Face à ces difficultés, les États du Sénégal et du Mali se sont concertés pour nommer Kibili Touré comme administrateur général de Dakar-Bamako ferroviaire.

Ce dernier a alors proposé un plan de sauvegarde budgétisé à hauteur de 10 milliards de FCfa par État. «Ce budget n’a pas été alloué jusqu’ici», déplore le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs du rail (Sutrail), Mambaye Tounkara, par ailleurs président de l’intersyndicale Dakar-Bamako, à l’issue d’une assemblée générale à Tambacounda, le mardi dernier.

Source : l’Aube

Vous allez aimer lire ces articles

NON RESPECT DES PRIX FIXÉS PAR LA DNCC

Soutien aux actions contre le Covid-19 : Orange apporte une aide de 8 millions d’euros dans ses pays de présence

Route de la Tour de l’Afrique : Les travaux exécutés à 30%

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct