Malijet.co

Eau potable de bamako A partir de kabala : Les 100.000 branchements sociaux vont bientôt démarrer

La Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP) et la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP) ont conjointement animé une conférence de presse ce mercredi 12 juin au siège de la SOMAPEP. Pour annoncer le lancement des 100.000 branchements sociaux de la station de pompage de Kabala dans un bref délai.


Le projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako et environs à partir de la station de pompage de Kabala est un projet d’envergure initié par les plus hautes autorités en 2002 et lancé en 2015. La mise en eau officielle des installations de ladite station a été effectuée, le samedi 1er juin, par le Premier ministre Dr Boubou Cissé. Ce projet va concerner plus de 1.200.000 personnes à travers 100.000 branchements sociaux. Le lancement officiel de ces branchements par les plus hautes autorités dans un bref délai, à en croire au Directeur Général de la SOMAPEP, Yérizanga Koné.
Toutefois, d’après M. Koné, le lancement dont il s’agit concerne seulement la première phase ou tranche. Cette première tranche a une capacité de production de 144 millions de litres d’eaux par jour. Et aux dires du DG de la SOMAGEP, Boubacar Kané, cette quantité est déjà disponible. En plus, le DG de la SOMAPEP, Yérizanga Koné, annonce que la deuxième tranche qui a également une capacité de 144 millions de litres par jour sera disponible d’ici la fin de l’année. Progressivement, il estime que l’ensemble des quatre tranches que compte le projet seront disponibles dans deux ans.
A noter que cette première tranche concerne 3 agences parmi 9. Il s’agit de l’Agence de Bacodjicoroni ACI (5.000 branchements sociaux), l’Agence de Faladiè (4.500 branchements sociaux) et l’Agence de Banankabougou (2.500 branchements sociaux). Par la suite, indique le DG Koné, l’opération s’étendra, dans les 2 mois à venir, aux 6 autres agences commerciales pour couvrir l’ensemble de la ville de Bamako et ses environs.
Puisqu’il s’agit de branchements sociaux, l’Etat a subventionné les frais du branchement. Ainsi, au lieu de 120.000 FCFA, les postulants ne paieront que 20.000 FCFA comme frais de branchement. En plus de cela, pour éviter des longs délais, le DG de la SOMAGEP assure que des mesures ont été prises pour faire face au volume de la demande.

Yacouba TRAORE

Le Zenith Bale

Vous allez aimer lire ces articles

SATOM-MALI: Le géant français du BTP dans de très mauvaises mains

Pour la relance du Dakar –Bamako : Les cheminots du Mali et du Sénégal se concertent

Emploi : Ces secteurs qui recrutent

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct