Malijet.co

Economie verte en Afrique de l’ouest : L’expertise du Pr Oumar Bouaré

Economie verte en Afrique de l’Ouest : comment surmonter la hausse du chômage dans le Mali rural ? C’est l’étude réalisée par le Pr Oumar Bouaré. Au cours d’une cérémonie de présentation de cette étude, samedi 12 mai dernier à la Maison de la Presse devant un parterre des journalistes et chercheurs, l’auteur a dévoilé le contenu de cette recherche qui lui a pris plus de quatre mois. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence de Lamissa Diakité représentant du ministre de l’Agriculture Dr Nango Dembélé.

L’auteur a travaillé avec le Centre de recherche en sciences économiques et sociales, à Bamako, Mali et Alou Démbélé enseignant à la Faculté d’agronomie et de médecine animale de l’Université de Ségou.

Selon le Pr. Bouaré, l’économie verte est un régime de croissance moins carbonée ou moins intensive en énergies fossiles et émettant des niveaux de gaz à effet de serre pouvant contenir le réchauffement climatique. Malgré l’application de la stratégie de croissance et de la réduction de la pauvreté au Mali en économie brune/ grise, qui désigne implicitement le régime actuel de croissance, la hausse du chômage continue dans le monde rural au Mali, entrainant l’augmentation de migration des villages vers les villes.

Selon toujours Pr Bouaré ,  l’étude vise à répondre à cette préoccupation, « nous y avons montré que la mise en œuvre de l’économie  verte au Mali, en générant des investissements, augmentera son PIB national ».

Le PIB de son secteur primaire, ses dépenses d’infrastructures et son emploi rural. Ceci a été fait en utilisant annuellement les scenariis de 2% d’augmentation du PIB national, du PIB du secteur primaire et des dépenses d’infrastructures de 2013 à 2032.

A en croire Pr Bouaré, ces impacts respectifs multipliés par 2 % et multipliés par les valeurs de la projection de l’emploi rural de 2013 à 2032 ont permis de déterminer les valeurs de l’emploi rural et d’établir son augmentation. Selon lui, les données ont été collectées dans diverses structures nationales et internationales. Pour lui, l’objectif de cette étude est de montrer l’augmentation de l’emploi rural au Mali dans un contexte de changement climatique. L’autre temps fort de cette présentation, a été les questions /réponses  du Pr Bouaré avec l’assistance en allure d’un cours magistral.

Oumou Traoré

 La Lettre du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

La sécheresse au Mali pousse les éleveurs à la transhumance vers le Niger

Société malienne de gestion de l’eau potable: une augmentation de 3,72% du chiffre d’affaire

OHADA : 7 ÉQUIPES À LA PRÉSÉLECTION DU CONCOURS «GÉNIES EN HERBE»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct