Forum national sur les chaines de valeur : Le Néré et la Karité mis en valeur par Regreening Africa

Le jeudi 11 août dernier se tiennent au Parc national les travaux du Forum National sur les chaînes de valeur agroforestière cas du Néré et du Karité, dans le cadre du Projet Reverdir l’Afrique.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le Ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, en présence du ministre de l’environnement, et d’une cinquantaine de personnes dont le représentant de l’Union Européenne, des représentants de l’ICRAF, de l’Oxfam, de Sahel Eco, du CRS, de World vision, des coopératives de transformation de PFNL et bien d’autres invités.

Démarrée en 2017, le projet Reverdir l’Afrique est une initiative quinquennale financée par la Commission Européenne, avec des contributions financières supplémentaires des agences d’exécution participantes.  Il vise à inverser la dégradation des terres parmi près de 500 000 ménages et sur un million d’hectares dans huit pays d’Afrique subsaharienne.

Selon les organisateurs, le projet vise à intensifier les pratiques de reverdissement et à inverser la dégradation des terres en s’appuyant sur une sélection de techniques de restauration des terres adaptées à différents contextes écologiques, économiques et sociaux, telles que la régénération naturelle assistée (RNA), la plantation d’arbres, les techniques de conservation des sols et de l’eau, entre autres. Au cours des travaux, les organisateurs ont mis l’accent sur la nécessité d’intégrer les arbres dans les terres cultivées, les terres communales et les zones pastorales et de ce fait, les efforts de verdissement permettront de récupérer les paysages dégradés d’Afrique.

Dans son allocution, le ministre de l’environnement du Mali M. Modibo Koné a déclaré que notre pays doit aller vers un reboisement qui a tendance à renforcer les produits forestiers tels que les karités, le Néré, les gommes arabiques et autres. « Nous devons les mettre en exergue pour les promouvoir s’agissant du Néré et du Karité. Nous avons remarqué que dans la zone Sahélo-sahélienne, ces produits forestiers non lignés peuvent avancer rapidement. En l’espace de quelques années, nous avons lutté contre la désertification mais nous avons aussi eu une rentabilité économique », a-t-il fait savoir.

En outre, le ministre a ajouté qu’à partir d’une seule exploitation de ces produits, qu’on n’a plus besoin de les irriguer car le processus n’est pas très compliqué. « Cette campagne vise à rendre le Sahel et toute l’Afrique vert. Elle est l’une des missions clé du gouvernement de transition. Nous devons renverser la tendance en ce qui concerne le développement de notre économie », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, il a précisé que cela inclurait une participation accrue contre la déforestation. Pour finir, M. Modibo Koné n’a pas manqué de saluer les organisateurs notamment l’Union européenne et l’Oxfam ainsi que tous les partenaires techniques et financiers pour ce forum. « Nous avons aussi décidé que désormais les campagnes de reboisement se feront avec ces produits forestiers non lignés. Nous allons les exploiter à fond afin que tous ses espaces que nous avons soit exploité dans les années à venir » conclut-il.

Soumaïla Sogoba, représentant Oxfam Mali, a rappelé l’existence du projet dénommé ‘’reverdir l’Afrique’’. Alors, il soutient que c’est dans ce cadre que son ONG intervient afin de promouvoir le reboisement dans la zone africaine. Cependant il a ajouté qu’il y a d’autres activités en cours comme la transformation des fruits afin que cela constitue une source financière pour les personnes qui les exercent. « En procédant ainsi, cela éviterait l’abattage abusif des arbres. Ainsi, le but de ce forum est de lancer un appel à tous les transformateurs de fruit à s’investir dans ce projet » lance-t-il.

Ainsi, les approches de mise en œuvre comprennent le renforcement des capacités communautaires, la promotion de la gestion durable des terres, l’amélioration des droits des femmes à l’accès et au contrôle des terres, le soutien au développement de chaînes de valeur agroforestières pour la création et l’augmentation de revenus supplémentaires pour les agriculteurs, et le plaidoyer auprès des décideurs politiques pour une meilleure intégration des acquis dans la restauration nationale des terres et l’attraction de nouveaux investissements.

L’objectif général du forum est de favoriser la visibilité et la communication sur les efforts en matière de développement des chaînes de valeur agroforestières et favoriser la création de liens entre les différents acteurs pour soutenir l’accès durable au marché et aux services des produits clés des chaînes de valeur. Plus précisément, ce forum vise à créer une visibilité des actions du projet ‘’Reverdir l’Afrique’’ sur le développement des chaînes de valeur de Parkiabiglobosa (Néré) et Vitellariaparadoxa (Karité) au Mali. Aussi, cela offre la possibilité aux acteurs locaux, régionaux et nationaux de la chaîne de valeur d’exposer des produits et des services qui peuvent tirer parti du développement des chaînes de valeur de Parkiabiglobosa (Néré) et Vitellariaparadoxa (Karité).

Pendant cette rencontre, les partenaires de mise en œuvre ont mis également en lumière leurs expériences, approches et leçons apprises en matière de développement des chaînes de valeur (Karité et Néré).

Ahmadou Sékou Kanta

Source: L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : le total bilan de la BMS-SA chute de 5% en six mois

Dégradation des routes : l’axe Bandiagara-Douentza coupé

Kalabambougou : le ministre en charge de l’Eau sur le chantier d’une station d’eau

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct