Malijet.co

GPAC : Sidi Dagnoko élu présidant

Le Groupement professionnel des agences de communication (GPAC) a renouvelé, vendredi 5 juillet 2019, son bureau. Le patron de Spirit McCann, Sidi Dagnoko, est élu président pour un mandat de trois ans, renouvelable.

L’Assemblée générale élective du GPAC a eu lieu le vendredi dernier au Conseil national du patronat du Mali. Après trois mandats consécutifs, Moustapha Diop n’était pas candidat à sa propre succession. « J’ai décidé librement de ne plus me présenter. Je quitte la présidence laissant à un autre le soin de diriger le GPAC », a déclaré M. Diop, président sortant des professionnels de la communication dès l’ouverture des travaux.

Le Patron de DFA communication s’en va avec un sentiment de satisfaction. Durant ses trois mandats, le nombre des agences membres du GPAC a passé de 36 à 87 agences. L’un de ses plus grands acquis a été le vote de la loi portant régime général de la publicité au Mali, le 12 juin 2017, la signature des modalités d’application, la signature de l’arrêté fixant la modalité du paiement de la caution pour l’exercice de la profession publicitaire et la décision portant création de la commission chargée de l’examen des demandes d’agrément des agences de communication et régies publicitaires.

A l’issue des travaux, un nouveau bureau consensuel de 16 membres a été élu avec à sa tête, Sidi Dagnoko, patron de Spirit McCann. Secrétaire général du bureau sortant, la quarantaine révolue, il se fixe des défis à relever cette année même. Il s’agit de l’application de la loi portant régime général de la publicité au Mali, la lutte contre la concurrence déloyale sous toutes ses formes, l’instauration d’une charte de bonne conduite des membres, la création de l’Observatoire de la publicité, la réalisation d’une étude sur le marché de la publicité au Mali et son impact sur l’économie, la mise en place d’une co-entreprise en charge de la réalisation des sondages au Mali et particulièrement de l’audimat des médias au Mali, l’organisation de la semaine de la publicité et de la communication, la mise en place d’un cadre de concertation permanent des acteurs du secteur des médias et de la publicité, la réglementation et la régulation de l’affichage publicitaire au Mali et la mise en œuvre des décisions et résolutions de l’Assemblée générale….Lire la suite sur Aumali

  1. M.Diallo.

Source: L’indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

SATOM-MALI: Le géant français du BTP dans de très mauvaises mains

Pour la relance du Dakar –Bamako : Les cheminots du Mali et du Sénégal se concertent

Emploi : Ces secteurs qui recrutent

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct