Malijet.co

Koulikoro: Les travaux de reconstruction provisoire du Pont de Katibougou, bientôt terminés

Les travaux de reconstruction provisoire du pont de Katibougou sont presqu’arrivés termes. Commencé il y a une dizaine de Jour, ces travaux ont été entièrement pris en charge par un particulier à hauteur de plusieurs millions de F CFA. Ces travaux en termes permettront de fluidifier la circulation des personnes et de leurs biens notamment étudiants de l’IPR et les camions gros porteurs. La circulation a été réduite sur ce pont dont une partie qui a été effondrée à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région de Koulikoro les 23 et 24 Août dernier.

 

Le pont reliant la localité de katibougou dans la commune urbaine de Koulikoro qui s’était partiellement effondré par la pluie diluvienne du 23 au 24 Août dernier  sera bientôt d’usage pour les trafics de gros porteurs et d’autres usagers.

Il y a environ 10 jours, les travaux de cette réparation ont démarrés. Ils consistent à déclencher la reprise normale de la circulation sur le pont effondré notamment pour les gros porteurs juste pendant le reste de la saison des pluies.

‘’Cette réparation est temporaire. C’est Juste après cette période des pluies, les études approfondies seront réalisées afin de déterminer définitivement les solutions qu’il faut pour le pont’’ a précisé Mr Lamine Coulibaly directeur régional des routes de Koulikoro. Il a ajouté par ailleurs que cette réparation va  donner lieu à la reprise de la circulation aux gros porteur qui depuis la dégradation du pont sont interdits de circuler sur l’infrastructure. Alors même que cette passerelle est une zone d’exploitation par excellence de sable et gravier dont le transport est assurée par ces gros porteurs.

Ces travaux de réparation ont atteint environs 80% d’exécution. Le suivie et le contrôle des travaux sont assurés par la direction régionale des routes de Koulikoro.

L’assurance a été donnée en effet que les travaux termineront en fin de cette semaine.

A rappelé que l’effondrement a constitué un véritable handicap sur l’économie locale notamment pour le secteur d’exploitation du sable et gravier  qui a été lourdement affecté, mais également l’approvisionnement de l’IPR/IFRA.

Amadou Traoré

Source : Meguetan Info

Vous allez aimer lire ces articles

Chronique éco : La mécanisation de l’agriculture crée de la valeur ajoutée

La marque Maya 100% malienne est sélectionnée cette année pour participer au SIBC

Mamadou Dabo, représentant des orpailleurs de Kenieba : « Les multinationales ont dépossédé, la population de ses terres »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct