Malijet.co

LA HAUSSE DU PRIX DE ÉLECTRICITÉ : Est-ce sérieux ?

Sur les factures, les nouveaux tarifs, qui ont pris l’ascenseur, sont lisibles et visibles par tous les consommateurs maliens. Est-cette une contrainte de l’EDM-SA ou une manière de renflouer les caisses vides ?

Sous le régime IBK, l’on aura tout vu et tout entendu. Un an après l’amorce de son second et dernier mandat les Maliens n’en finiront pas d’avaler les couleuvres. Les populations souffrent le martyre depuis belle lurette et cette facture salée de l’électricité vient en rajouter sans aucune information au préalable.

La hausse est éhontée pour des citoyens à revenu moyen. Et pourtant il n’y a pas de jour ou de nuit où les consommateurs ne sont privés avec les coupures intempestives et cela pendant les heures de grande consommation d’électricité. Il n’y a pas de jour où les populations ne souffrent pas ce martyre. Aucun respect des populations s’agissant de ces coupures tous azimuts de l’électricité. Et pourtant des innovations sont annoncées dans la distribution de l’électricité avec en toile de fond la construction de nouvelles centrales par le gouvernement pour venir à bout de la crise d’électricité.

 

La situation est aujourd’hui alarmante étant entendu que le résultat de toutes les innovations annoncées est loin d’être au rendez-vous. Le pouvoir IBK n’arrive pas à prendre encore des mesures face à la flambée des prix de l’électricité. L’EDM gonfle les prix et n’arrive point à satisfaire convenablement la clientèle. C’est certain que dans les prochains il y aura des grincements de dents de la part des consommateurs très affligés par cette hausse du prix. Dans tous les cas, le désastre programmé par les autorités est mis en marche, sachant bien que la situation financière des Maliens est très faible.

Yakaré Sylla

Source : Notre Printemps

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité : Des hommes armés non identifiés ont attaqué un poste à l’entrée de Ménaka

Rencontre au siège de la Banque Mondiale entre la délégation malienne conduite par le Premier ministre, Dr Boubou CISSÉ et des responsables de la Banque mondiale.

Mali : Axe Samé-Kati des bandits abattent un garde présidentiel

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct