Malijet.co

La participation de la population à la gouvernance locale : Les Etats-Unis volent au secours du Mali à hauteur de 11 milliards de CFA pour une durée de 5 ans

Le gouvernement américain à travers  l’USAID a financé le Programme d’Appui à la Gouvernance locale pour cinq ans. Après un an d’existence l’heure est au bilan du chemin parcouru. La cérémonie d’ouverture de cet atelier  était placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de la tutelle, Adama Sissouma, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis, Paul Folmsbee, de la directrice du SNGP, Mme Touré Kadidia Dienta. C’était  le 09 mars 2017 au Centre de Formation des Collectivités Territoriales.

adama-sissouma-secretaire-general-ministere-administration-territoriales-decentralisation-conference-safic

 Le Programme d’Appui à la Gouvernance locale est une initiative du gouvernement américain qui couvre l’ensemble du territoire du Mali. Il est financé par les Etats-Unis à hauteur de onze milliards de francs CFA sur cinq ans depuis 2015. Son but  est de promouvoir des changements ciblés dans les systèmes nationaux et régionaux qui permettront d’accroitre la confiance entre l’Etat central aux collectivités territoriales et par conséquent, sa volonté de transférer plus de ressources.

L’objectif assigné à cet atelier était d’évaluer le chemin parcouru, examiner le défis et les obstacles mais aussi et surtout de dégager les perspectives pour les années à venir.

La directrice du SNGP, Mme Touré Kadidia Dienta,  dira qu’il y a un an, le SNGP est né, tous ensemble, nous lui avons appris à marcher, à se créer un environnement propice pour grandir, à se créer des collaborateurs.

Dans son intervention, l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Paul Folmsbee, dans son intervention a affirmé le soutien du gouvernement Américain à accompagner le Mali dans le processus de la décentralisation et à l’application de l’accord d’Alger.

Quant au secrétaire général du ministère de l’administration territoriale, Adama Sissouma, il a précisé que la SNGP est financé par le gouvernement des Etats-Unis à hauteur de 11 milliard de FCFA pour une durée de 5 ans, c’est un exemple de coopération vertueuse entre les deux pays. Le gouvernement du Mali est engagé à approfondir le processus de décentralisation à travers la mise en œuvre des recommandations des Etats généraux de la décentralisation. Avant d’ajouter que le ministère est évidemment engagé à travers une forte volonté politique à mettre en œuvre les axes majeurs des Etats généraux de la décentralisation, dans toutes les régions et du district de Bamako.

Les résultats attendus du SNGP sur les cinq ans (2015-2021) du cycle du programme, le SNGP mobilisera 22 millions de dollars pour : renforcer les capacités de l’Etat et des Collectivités Territoriales, y compris les femmes, en matière d’élaboration et d’exécution des budgets et de rapportage ; améliorer la gestion des fonds publics et la qualité des services au niveau régional ; accroitre la sensibilisation des citoyens par rapport à la décentralisation ; accroitre l’échange d’informations entre l’Etat et les OSC sur les questions relatives au budget et à la décentralisation ; renforcer la capacité des institutions d’audit en matière d’audits de performance et de suivi des dépenses et services rendus.

Bissidi Simpara

 

Source:  La Sirène

Vous allez aimer lire ces articles

Agence BNDA de Paris: une aubaine pour les maliens de France

Désenclavement du pays sous le régime IBK: 822 KM de routes pour plus de 216 milliards FCFA

Accès à l’eau et à l’électricité: des efforts louables

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct