Malijet.co

Lancement de Atlantique Mobile: la garantie d’un haut niveau de service

En plus de la gratuité de l’application, Atlantique Mobile innove en intégrant des fonctionnalités inédites et exclusives allant de la reconnaissance faciale à la modification du plafond de la carte. Plusieurs améliorations basées sur l’intelligence artificielle, construites grâce à la méthode « Design Thinking » viennent enrichir les versions de l’application Atlantique Mobile.

 

Le lancement de ce nouveau produit a eu lieu, hier, dans un hôtel de la place, par le Directeur général de la Banque Habib BLEDOU entouré du DGA et des membres du Comité de direction.
En plantant le décor, le DG a souligné le rôle prépondérant qu’entend jouer sa banque en matière d’inclusion financière et de contribution à l’essor économique du pays.
Le nouveau produit dont la description a été faite par Mme DIAGOURAGA Fatoumata TAPO, est accessible à tous sur Google Play Store pour les dispositifs Android ainsi que sur Apple App Store iOS. Il s’agit d’une application entièrement personnalisée qui allie ergonomie et agilité pour offrir une expérience client optimale. Elle permet à ses usagers, au-delà des services classiques de consultation et de transactions, de piloter leurs cartes, ainsi que leurs comptes bancaires en toute sécurité.
Parmi les nombreuses fonctionnalités que propose cette application, fait-on savoir, figurent l’authentification biométrique, la reconnaissance faciale, la modification du plafond de la carte, l’activation et la désactivation de celle-ci, le service de transfert d’argent sans carte bancaire « Mobile to GAB » vers n’importe quel bénéficiaire ou encore le service transfert « Cash Out » opérationnel sur l’ensemble des GAB du réseau Atlantique couvrant les 8 pays de la zone UEMOA.
L’application Atlantique Mobile, c’est des options. Il y a une option transfert vers GAB pour envoyer de l’argent partout dans l’espace UEMOA. C’est la possibilité de transférer de l’argent vers n’importe quel bénéficiaire qui pourra le retirer depuis un GAB du réseau Banque Atlantique dans toute la zone UEMOA.
Il y a également l’option authentification biométrique ou faciale pour sécuriser l’accès aux données personnelles. Avec l’application Atlantique Mobile, vous pouvez utiliser la fonctionnalité reconnaissance faciale ou empreinte digitale pour vous authentifier, afin d’accéder à vos comptes en toute sécurité. Une fois la première authentification réussie, le client peut utiliser la reconnaissance faciale ou le lecteur d’empreinte digitale de façon systématique pour accéder à l’application et gérer ses comptes et cartes bancaires.
Mme DIAGOURAGA fait savoir que plusieurs services sont disponibles : historique des dernières opérations, consultation des cartes bancaires, détails des cartes, mise en opposition de cartes, ajout de bénéficiaire…
Elle souligne la gratuité du service à l’exception par ‘exemple de la mise en opposition de carte. Aussi, le tarif attrayant n’échappe à personne, puisque le coût du transfert jusqu’à 300 000 FCFA est de 1000 FCFA partout dans l’espace UEMOA.
Parmi les préoccupations soulevées, il y a celle de la sécurité du produit dans un contexte où les cybercriminel font montre de plus en plus d’ingéniosité. En réponse, Mme DIAGOURAGA révèle que c’est un produit qui a été testé pendant plusieurs mois, avec beaucoup de cryptages des données et répondant aux standards internationaux.
En outre, elle évoque les mesures de sécurité drastiques qui accompagnent le processus d’enrôlement du client qui se fait à distance, avec un accès limité, et à la banque, après avoir rempli un formulaire dont un libre accès à tous les services.
A cela, le DG ajoute que le fait que le détenteur du compte étant censé être le seul détenteur du code, ce serait une curieuse coïncidence qu’une personne mal intentionnée l’utilise, sans compter les verrous que représentent la reconnaissance faciale, l’empreinte digitale, et l’année de naissance.
Interrogé sur une éventuelle concurrence déloyale aux opérateurs téléphoniques, le DG répond que les banques sont non seulement plus anciennes dans les transactions financières, mais également, dans le cadre de l’inclusion financière, il faudrait plutôt parler de synergie entre eux.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

8e Réunion du ” Partenariat de Ouagadougou ” à Cotonou Plus de 400 participants réfléchissent au partenariat post 2020

COMMUNIQUE: L’AUTORITE MALIENNE DE REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS/TIC ET DES POSTES (AMRTP)

Pont des Martyrs: les éclairages des ingénieurs !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct