Partout où il est passé, à la tête d’une forte délégation, le directeur général des Douanes a prêché la bonne parole : inviter les agents à plus d’efforts pour l’atteinte des objectifs, assignés à l’administration des Douanes, par les plus hautes autorités du pays.

S’enquérir des conditions de travail des agents sur le terrain d’une part et, d’autre part, les exhorter à plus d’efforts dans la lutte contre la fraude et la corruption. Deux pratiques préjudiciables au recouvrement des droits et taxes dus à l’Etat.
Tels sont, entre autres, les objectifs de la tournée du directeur général des Douanes dans plusieurs régions de notre pays.

Encourager les agents à lutter contre la fraude et la corruption

Entamée le 27 décembre dernier, cette tournée a, d’abord, commencé par certains bureaux des Douanes de Bamako. Avant de mettre le cap sur la région de Sikasso. Notamment, le cercle de Kadiolo.
L’inspecteur général Mahamet Doucara, directeur général des Douanes, était accompagné d’Amadou Sanogo, directeur du Renseignement et des Enquêtes douanières ; de Mamadou Saro, directeur du Bureau de Contrôle Interne ; de Harouna Dembelé, directeur des Ressources Humaines et de Cheick A. Diallo, directeur régional du bureau des Douanes de Sikasso.
Après une visite de courtoisie au Préfet du cercle de Kadiolo, le directeur général des Douanes et sa délégation ont tenu une séance de travail avec ses collègues de cette localité. C’était au siège de la Brigade Mobile d’Intervention de la Douane de Kadiolo.
Au cours de cette séance de travail, la délégation de la direction générale des Douanes et les agents ont échangé sur le rôle prépondérant joué par l’administration des Douanes dans la mobilisation des recettes intérieures ; mais aussi, la nécessité de mener une lutte implacable contre la fraude et la corruption dans notre pays.
Aussi, il a invité les agents sur le terrain à la vigilance, afin de se sécuriser eux-mêmes ; mais aussi, à plus d’efforts pour l’atteinte des objectifs, assignés à l’administration des Douanes par le président de la République et le gouvernement.

Un message bien reçu par les agents

« Nous sommes en mission commandée des plus hautes autorités de notre pays. Et les caisses du Trésor public ont besoin de nous pour pouvoir tenir debout », a-t-il rappelé aux agents. Avant de poursuivre sa route à Kayes, Koulikoro et Ségou où, il a tenu le même langage aux agents.
Partout où le directeur général des Douanes et sa délégation sont passés, ils ont appelé les agents sur le terrain à doubler d’efforts. Afin, disent-ils, de mériter la confiance placée en eux par le président de la République et le gouvernement.
« Faisons en sorte que nous puissions mériter la confiance placée en nous par le président de la République et le gouvernement », leur a-t-il rappelé.
Des paroles qui, rassurent les agents, ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd.

Oumar Babi

Source: Canard Déchainé