Le directeur général des Douanes exhorte les agents à dépasser les objectifs de recettes

Dans une lettre circulaire adressée, le 13 novembre dernier au personnel, l’inspecteur général Mahamet Doucara exhorte le personnel à dépasser les objectifs de recettes assignés, cette année, à l’administration des Douanes.

« Dans le souci de pérenniser la performance ainsi amorcée, j’invite toutes les structures douanières à redoubler d’efforts pour le dépassement des objectifs de recouvrements de 567 milliards CFA, assignés à notre administration au titre de l’année 2020 », écrivait-il dans cette lettre. Laquelle fait suite aux recettes-records réalisées, fin octobre, par la direction générale des Douanes.

Une réalisation de 106,90 % en octobre

En effet, sur une prévision de 50,8 milliards CFA, l’administration des Douanes a réalisé 54,3 milliards CFA. Soit une réalisation de 106,90 %.
« Cette performance est la résultante des efforts conjugués de tous », rappelle le directeur général général des Douanes dans cette lettre circulaire. Mais pas question, dit-il, de s’en auto-satisfaire.
C’est pourquoi, il exhorte le personnel de l’administration des Douanes, non pas à atteindre les objectifs de recettes des 567 milliards CFA, assignés à la direction générale des Douanes ; mais à les dépasser. Et ce, en dépit du contexte, pour le moins, défavorable.
« Dans un contexte, marqué par une insécurité galopante, la survenue de la pandémie de la covid-19, avec les conséquences que l’on connaît sur toute l’économie mondiale et, tout récemment par les effets de l’embargo imposé par la CEDEAO, cette relative performance reste, cependant, fragile car, tributaire de l’évolution de la situation politico-sécuritaire et sanitaire de notre pays et du cours du marché international des produits pétroliers, dont dépend la fiscalité pétrolière », poursuit-il.

97 milliards CFA à réaliser d’ici décembre prochain

Pour atteindre les objectifs de recettes des 567 milliards CFA, à elle assignés au titre de l’année 2020, la direction générale des Douanes doit réaliser, durant les deux mois à venir (en novembre et décembre) 97 milliards CFA.
Aussi, pour être au rendez-vous des 567 milliards CFA, à la fin de l’exercice en cours, l’inspecteur général Mahamet Doucara invite les structures défaillantes de la Douane à redoubler d’efforts.
« J’exhorte les structures défaillantes à fournir le maximum d’efforts en vue d améliorer leur niveau de réalisation », conclut-il dans sa lettre circulaire.

Oumar Babi /Canarddechaine.com

Vous allez aimer lire ces articles

Falea : Programme d’échantillonnage pour confirmer la minéralisation aurifère

Sante-Economie : Quand la Covid tue l’économie malienne

Prix du ciment : Vers un ouf de soulagement

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct