Malijet.co

Les vertus de nos plantes: Le Baobab ou « zira »

Le Baobab est un arbre d’originaire d’Afrique et a un super aliment. En Afrique, toutes les parties du Baobab sont utiles pour leurs vertus médicales et nutritionnelles. Cela, à commencer par les racines, les feuilles, le tronc, l’écorce, les pulpes, les graines,… Il est, par ailleurs, intégré dans l’élaboration de remède traditionnel dans les Communautés africaines. La pulpe, par exemple, est utilisée dans l’alimentation en Afrique où elle est appréciée pour son goût légèrement acidulé.

 

Cependant, cette pulpe du fruit possède une compacité calorique relativement basse mais surtout elle cache bien des richesses en nutritionnels puisqu’elle regorge de fibres, solubles et insolubles, de vitamines C, A, B1, B2 et de minéraux essentiels comme le calcium, potassium, le fer et le manganèse.

Les bienfaits incontestables de la pulpe de fruit de Baobab

Depuis des décennies la médecine traditionnelle africaine utilise le baobab. «La poudre de fruit de Baobab possède un indice glycémique faible. Ce qui la rend, donc, consommable par les personnes diabétiques », nous a expliqué Kassim Sangaré, nutritionniste. En plus, par sa richesse en nutriments, le baobab est apprécié en Afrique pour ses capacités à prévenir les carences nutritionnelles et à lutter contre la dénutrition.

En effet, puisque le Baobab regorge de fibres, de vitamine C, A, B2 et de minéraux essentiels comme le calcium, le potassium, le fer et le manganèse. Il est recommandé lors de convalescence ainsi que lors d’activités sportives pour ses capacités de récupération rapides. Selon les chercheurs, le baobab a le pouvoir d’empêcher les réactions néfastes provoquées par les radicaux libres en protégeant nos cellules du vieillissement et du développement de maladies en protégeant des infections. Cela est dû à sa richesse en vitamine C, qui est connue pour son pouvoir antioxydant.

En outre, aux dires d’un autre Nutritionniste, le baobab lutte contre la constipation mais aussi contre la diarrhée, en apportant amplement de quoi combler  les besoins journaliers.

Grâce à son apport en fibres, la pulpe aide à réduire le taux de cholestérol en limitant son assimilation dans l’organisme.

D’après les études, le baobab jouerait aussi un rôle important dans la solidité et la rigidité de l’os de l’émail dentaire. Cela, grâce à sa richesse en calcium et en fer. Il a également un rôle intéressant dans la coagulation sanguine. Et participe au bon fonctionnement du système nerveux.

Les graines de Baobab sont riches en acides gras oléiques qui participent au maintien du bon cholestérol et qui favorise le sentiment  de satiété.

Sachant que le Baobab est un incontestable super aliment riche en nutriments et en fibres qui peuvent rendre services notamment pour les personnes âgées, dénutries ou à l’état de convalescence. Autres avantages, le Baobab est une ressource naturelle quasi-inépuisable. En Afrique, son exploitation ne coûte presque que rien. Et on peut trouver tous les bienfaits du Baobab sous différentes formes dont celles en poudre mais aussi sous forme de boissons énergisantes et vitaminées.

Zénébou Maïga LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Coopération sanitaire: Michel Hamala Sidibé multiplie les contacts à Paris

La fao appuie sécurité sanitaire des aliments

Panier de la ménagère : La viande n’a pas encore la saveur de la subvention

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct