Malijet.co

Mali : Le défi d’adapter la poste aux besoins du marché

C’est ce qu’entend relever le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna ModiboTouré, qui a réaffirmé la volonté du gouvernement malien, lors de l’édition 2018 de la journée mondiale de la poste.

La relance de la Poste au Mali afin de répondre mieux aux préoccupations des usagers était au centre d’un débat mardi 9 octobre. Un événement qui a enregistré la contribution des acteurs dont le ministre de l’Economie numérique et de la Communication. Le thème retenu pour cette année est « la poste : livrer  du bien au monde entier ».
A cette occasion, le ministre Arouna Modibo Touré a fait étalage son ambition à savoir : « Booster le secteur de la poste pour en faire un leader dans le domaine, une poste modernisée avec à la clé le numérique et les finances, une poste à la pointe de la modernité ».
Pour ce faire,  les autorités en charge sont engagées à assainir le secteur de la poste  et ceci en conformité avec les normes de régulations de l’Union postale universelle [UPU] l’agence spécialisée des Nations Unies. Et tout comme l UPU, le Mali est lancé dans une politique  de restructuration de la poste  à travers une transformation profonde  afin de l’adapter aux besoins du marché via un marketing dynamique.
Selon Arouna Modibo Touré, « la poste du Mali est en pleine mutation. Les défis sont le numérique. Nous avons comme mission de la mettre à niveau pour l’atteinte des objectifs. Il faut que les experts montrent du doigt les différents problèmes. Les moyens manquent mais la mise en disposition des ressources de l’État ne feront pas défaut. Le service postal doit être une entité de développement selon les axes prioritaires ».
Quant au PDG de la poste, Ibrahima Haïdara, il a fait ce rappel : « Le Mali à l’instar des autres  pays de l’UPU engage une politique de restructuration de la poste qui consiste à transformer en profondeur l’entité postale afin d’adapter  celle-ci aux besoins du marché à travers un marketing dynamique ». Selon lui,  cette restructuration s’articule autour des axes majeurs dont la mise en place de structures verticales orientées, notamment le poste services, la poste Digitale et la poste Finance. Aussi,  la politique s’entendra à la création de la poste Mobile.

Mahamane Maïga

Lejecom

Vous allez aimer lire ces articles

Maraîchage : UN FILON POUR LES FEMMES

Construction des routes : Les raisons profondes du retard

Les caisses de l’Etat sont-elles vides ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct