Mali : le potentiel de Morila augmente de plus de 100 000 onces grâce à trois gisements satellites

La mine d’or Morila héberge désormais environ 1,5 million d’onces. C’est ce qui ressort de la mise à jour publiée mardi par Firefinch le propriétaire qui a ajouté 113 000 onces aux ressources du projet grâce aux découvertes faites sur trois gisements, N’Tiola, Viper et Domba.

La compagnie minière Firefinch a publié le 24 octobre la première estimation de ressources minérales pour N’Tiola, Viper et Domba, des gisements satellites de sa mine d’or Morila au Mali. Ils hébergent 2,5 millions de tonnes de ressources titrant 1,38 g/t d’or pour 113 000 onces. Cela porte à 39,3 millions de tonnes, les ressources classées dans les diverses catégories au projet Morila pour 1,49 million d’onces d’or.

Encouragée par ces résultats, la compagnie va poursuivre ses activités d’exploration sur le site pour accroitre encore la ressource. Il s’agira notamment de tester les extensions potentielles aux trois gisements susmentionnés ainsi que de poursuivre les forages sur les autres prospects. Une nouvelle estimation interviendra au bout de ces travaux et soutiendra l’élaboration en cours d’un nouveau plan minier pour Morila.

Rappelons que Firefinch, anciennement Mali Lithium Limited, a bouclé il y a quelques semaines le rachat de Morila pour près de 28 millions $. La compagnie active également sur le projet de lithium Goulamina au Mali, compte donner un nouveau souffle à cet actif aurifère en fin de vie.

Emiliano Tossou

Agence Ecofin

Vous allez aimer lire ces articles

UNCDF et API : Acteurs de l’autonomisation des femmes à Mopti

Organisation des douanes maliennes : un vaste maillage du territoire

Patronat : Une solution transitoire envisagée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct